Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

25 déc. 2010

Un noel 100% canario

Un magnifique 25 décembre 100% canarien sous la tonnelle enchantée de Grand Mère Micaela, tout là-haut sur les hauteurs de Santiago del Teide, à 1.000m d'altitude, entre petites parcelles de vignes, et orangers aux branches lourdes de fruits mûrs.

Juan Pedro est aux manettes du côté du barbecue en pierre oú rôtissent les viandes, les femmes montent les tables sur lesquelles rien ne va manquer : chuletas, conejo salmorejo, panceta, gofio, morcilla, quesillo, truchas...et dans les pichets, le petit vin de l'oncle José Antonio ouïlle, caramba, à ne pas mettre dans tous les gosiers, hahaha !

De l'autre côté de la tonnelle qui croule sous la verdure et filtre un soleil insolent, la parranda bat sont plein autour de la grande table en bois : ils sont venus ils sont tous là, frères, beaux-frères, fils, voisins, guitares, timples et panderetas en main,des années de folklore sous les doigts et dans les vibrations de leurs voix chaleureuses, un vrai régal de mélodies et de rythmes qui nous rappellent, au cas oú nous l'aurions oublié, que les Canaries se situent bien sur la route maritime qui durant des siècles a relié l'Espagne et l'Amérique Latine : difficile de passer les plats sans esquisser un petit déhanché et quelques pas de danse mi-andalous mi-salseros !

Aprés les desserts les femmes s'en mêlent et vont elles aussi donner de la voix...

Et l'émotion d'une belle journée de traditions aidant, je vous mets au défit, chères lectrices et chers lecteurs , de ne pas sentir un frisson qui parcours votre épiderme lorsque les guitarres se font douces et que le rythme se fait noble et lent, et qu'un chant pur comme la ligne des volcans qui nous entourent s'éleve comme une volute de nostalgie parmi la petite assemblée qui retient son souffle, c'est la magie de la "Folía canaria", oú l'instrument alterne avec la voix, et oú l'improvisation est de mise à chaque "copla", ponctuée par les applaudissements des amateurs de ce jeu poético-musical. Que du bonheur!

Petit reportage photo sous peu, et ci-aprés, un lien oú écouter une jolie "Folía" :



Ce n'est pas la terrasse de la grand´mère Micaela, ce n'est pas la voix cristalline de Maria Cristina qui improvise, mais c'est bien beau quand même.

Perso j'ai un an pour m'entraîner, et à Noël prochain, je compte bien y aller, moi aussi, de ma petite "Folía" ;0)

France

9 commentaires:

  1. En réponse au clin d'oeil de M. : oui, il est vrai qu'entre la "guitare" et la "guitarra" mon coeur bilingue balance, s'emmêle les cordes et roule les "r" mieux et plus longtemps qu'une authentique castillane ;0) L'essentiel étant d'avoir réveillé chez le "guitarrrrista" , le souvenir des "Folías" d'antan... ¡ Olé !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    je passe vous souhaiter une bonne fin d'année et mes meilleurs voeux de joie, bonheur et santé pour 2011.

    Claude

    RépondreSupprimer
  3. CLAUDE, merci beaucoup pour cette gentille pensée, excellentes fêtes a vous aussi et meilleurs voeux pour 2011 :)

    RépondreSupprimer
  4. Alain legaulois03 janvier, 2011 00:58

    Bonjour à toutes et tous,
    Je ne connais pas Maria Cristina mais si c'est mieux que les liens proposés elle va encore me tirer plus de larmes. Quel plaisir de retrouver de l'authenticité. Je suis actuellement à San Eugenio pour encore un mois et demi et je ne me lasse pas de cet endroit semi paradisiaque. Malgré les tempêtes que nous annoncent à mots couverts nos gouvernants européens je vous souhaite une bonne année à tous.

    RépondreSupprimer
  5. Buenas noches Alain, et merci pour ces voeux sympathiques... Oh vous savez, les tempêtes climatiques et économiques à Tenerife nous commençons à avoir l'habitude, quant à Maria Cristina, elle rosirait sûrement de plaisir de savoir "legaulois" ému par sa belle voix ;0) Mais dites moi, vous en trouvez de "l'authentique" à San Eugenio ?

    RépondreSupprimer
  6. Toujours pour Alain : Oui,le lien proposé n'est qu'une petite illustration version soirée, concert, avec une formation instrumentale fournie et beaucoup de retenue, mais il faut imaginer une "folía" au texte et aux modulations improvisés qui jaillit d'un coup sous l'inspiration du moment, au détour d'une fête ou dans l'intimité d'un patio, avec parfois seulement un instrument ou deux, et si en plus la voix et belle et le texte inspiré, c'est franchement prenant.

    Ce jour là je n'ai pas pu graver du son, déjà toute à mon bonheur de pouvoir fixer par l'image quelques instants de cette belle réunion familiale tout en savourant le festival musical qui allait avec.

    Je suis toujours épatée de voir à quel point le chant et la maîtrise d'un ou de plusieurs instruments sont encore bien vivaces dans les villages de l'île.

    RépondreSupprimer
  7. Ca a dû être un véritable régal moi j'en frémis de plaisir d'ici ;-)!

    J'en profite pour vous souhaiter une bonne année 2011 la plus authentique possible et que vos voeux se réalisent !

    RépondreSupprimer
  8. J'arrive samedi à TENERIFE (hotel don pedro J'espère avoir du soleil. Dites-moi si je mets dans ma valise que des tee shirt ! OUI OUI dites moi OUI
    Sandrine

    RépondreSupprimer
  9. SANDRINE ... bon, alors ? Ca s est bien passé quand même ?

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.