Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

24 nov. 2006

Le Teide Patrimoine Mondial reconnu par l’UNESCO

Depuis 1972, l’UNESCO a mis en place un traité international concernant la protection du patrimoine mondial, naturel et culturel. Les sites désignés comme faisant partie de ce Patrimoine mondial appartiennent alors à TOUS les peuples, sans plus tenir compte du territoire où ils se trouvent.

Aujourd’hui, ce Patrimoine Mondial regroupe 830 sites dans le monde reconnus comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.
39 de ces sites sont en Espagne, parmi ces derniers :
- le parc National du Garajonay à la Gomera depuis 1986 pour sa luxuriante végétation proche de celle de l'ère tertiaire et aujourd'hui quasi unique en Europe Méridionale
- la ville de San Cristóbal de la Laguna à Ténérife depuis 1999 pour être la première ville espagnole coloniale non fortifiée.

Des millions de visiteurs chaque année
Le Teide, avec sa biodiversité exceptionnelle, est considéré comme l’espace « géo touristique » le plus visité au monde…. avec pas moins de 4.000.000 (oui QUATRE MILLIONS !) de visiteurs annuels. C’est pourquoi, les autorités canariennes ont jugé nécessaire la protection du site, tout d’abord en le classant parmi les parcs nationaux espagnols depuis plus d’un ½ siècle, et aujourd’hui en l’integrant au sein de la liste des sites du patrimoine mondial …. toujours dans l’idée de renforcer la protection de l’écosystème du site.
C’est ainsi qu’en 2002, la commission Mixte des Parcs Nationaux des Canaries a posé la candidature du Teide auprès de l’UNESCO et c’est en 2007 ce dernier se prononcera sur l’entrée de « notre » cher volcan dans le Patrimoine Mondial.

Un lieu d’observation privilégié
Outre ses richesses naturelles, le parc est aujourd’hui un laboratoire géant où se sont installés quelques uns des plus importants télescopes de l’hémisphère nord, ainsi qu’un observatoire météorologique étudiant entre autre la couche d’ozone et les évolutions climatiques. L’altitude du lieu et ses conditions d’ensoleillement (+ de 35.000 heures par an), en font un lieu d’observation unique au monde en terme de qualité atmosphérique.
Les biologistes, géologues et autres géographes ne sont pas en reste.

La Flore
La flore vasculaire, c’est-à-dire l’ensemble des végétaux avec feuilles et tige, se compose de plus de 220 espèces dont 73 ne se trouvent qu’aux Canaries, incluant 33 endémiques à Ténérife. Le Parc National du Teide regroupe à lui seul 16 de ces 33 espèces.

La Faune
Concernant la faune, on y trouve 3 espèces de reptiles endémiques :

  • un lézard (Gallotia galloti galloti), c’est lui que vous aurez le plus de chance de croiser lors de vos randonnées, les autres se faisant beaucoup plus discret. Il peut atteindre 30 cm de long et est repérable aisément grâce à ses ouies de couleur bleue violacée.
  • un gecko (Tarantola deladantii)
  • un seps (Chalcides viridanus viridanus)
La faune avienne (les pti oiseaux … ) se compose elle d’une vingtaine d’espèces, avec en particulier :
  • le pinson bleu du Teide (Fringilla teydea teyda) que l’on aperçoit plutôt dans la couronne de pins entourant le parc,
  • la mésange bleue (Parus caeruleus teneriffae)
  • le pipit de Berthelot (Anthus berthelotii berthelotii) qui est le plus couramment remarqué rencontré
  • le serin des Canaries (Serinus canaria), endémique aux Canaries, à Madère et aux Açores. C’est vers El Portillo que l’on a le plus de chance d’entendre son chant harmonieux
  • l’oiseau de proie le plus répandu sur l’île étant le faucon (Falco tinnunculus canariensis).
  • la perdrix gambra (Alectoris barbara)
La faune invertébrée est elle extrêmement riche, comptant plus de 700 espèces vivant dans les coulées de lave et se nourrissant de matières organiques portées par le vent. L’espèce la plus singulière serait la TIJERETA, une sorte de perce-oreille un peu bizarre (Anataelia canariensis).

Le site du Teide est donc non seulement riche par son histoire qui débute au pléistocène, son activité volcanique toujours d’actualité mais aussi par sa grande variété biologique.
Ce sont ces critères qui aujourd’hui l’ont amené à être présenté sur la liste des sites candidats au Patrimoine Mondial de l’UNESCO … à suivre, et supporter donc en 2007 !

23 Juin 2007 - Nous atteignons maintenant la dernière ligne droite, le comité de l'Unesco se réunit en effet du 23 juin au 2 juillet afin de décider des nouvelles entrées parmi les 37 candidatures. Dans sa catégorie, le Teide est en compétition avec 19 autres sites naturels au niveau mondial. Ainsi le Teide sera en lice avec un autre Volcan de l'ile Jeju (Corée du Sud), avec son réseau de tunnels impressionnant par lequel s'écoule la lave.

28 JUIN 2007 : date historique s'il en est pour l'île de Tenerife, le Teide vient d'entrer dans la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO!!!
Les infos en espagnol dans le texte sur El Dia et Canarias 24 horas !
Derniére mise à jour : 24 juin 2007 (vote), 28 juin 2007 : patrimoine mondial de l'UNESCO

13 commentaires:

  1. les amis de nos amis sont nos amis, je débarque grâce à Odil, passionnant ton blog, je reviendrai souvent, Amitiés Framboisine

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour la visite et le gentil mot ... au plaisir de se croiser sur le web, j'ai de plus l'impression que grâce à Odil, je vais avoir l'occasion de rencontrer un grand nombre d'amis internautes :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci Thai ... aucun mérite, ce n'est que le pale reflet de la réalité :)

    RépondreSupprimer
  4. Oui Carole, j'ai vu ça hier soir aux infos!
    Et toi, avec quelle efficacité tu as déjà mis à jour ta page!!!
    Besos
    Odil

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,
    Et félicitations pour votre "Teide".
    Un titre bien mérité
    Bon WE
    Claude

    RépondreSupprimer
  6. > Odil, c'est tout de même une grande nouvelle pour l'île, je ne pouvais la passer sous silence.

    > Claude, merci, c'est vrai qu'on l'aime bien notre Teide, bon WE !

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Carole!

    Excellente nouvelle pour le TEIDE. Espérons que les touristes sauront le préserver. Le haut de l'ile est propre, et c'est très bien ainsi.
    J'espère revenir en 2009, j'ai tant de choses à voir ou à revoir.
    J'espère aussi que tu seras toujours la pour nous guider. Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  8. > Loup, pas de soucis, j'espere bien que mon integration va continuer sur cette voie et que je pourrai continuer de decouvrir et partager encore longtemps les petits coins sauvages de l'ile :o)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour tes mots sur mon blog.
    Si mes photos sur Ténérife t'ont plu, alors Carole,
    Je n'ai fait que re-transmettre, je pense, toute la beauté de ton ile.
    J'ai déjà prévu un autre voyage en 2009! J'ai encore tant de belles choses à voir.
    Merci à toi pour tous tes bons conseils.

    Pour les autres photos éditées, j'espère qu'elles contribuent à prendre soin de notre monde.

    Bises, JULIEN.

    RépondreSupprimer
  10. > Loup Julien : merci pour tes visites regulieres, j'invite ici les internautes a visionner les belles images de ton blog prises lors de ton passage a Ténérife évidemment

    A bientot

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de gagner un séjour pour Ténérife sur la costa del silencio. Vais revenir sur ton blog pour prendre des tas d'infos, parce que ce que tu as fait sur les lieux est vraiment intéressant. Marie

    RépondreSupprimer
  12. MARIE felicitation... joli cadeau :) Si tu as des questions, n'hesite pas :)

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.