Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

25 juil. 2008

Mais qu’est venu faire Nelson dans cette galère ???

Allez, plongeons ensemble dans le passé…
211 années en arrière pour être précis.

C’est effectivement le 22 juillet 1797, que les anglais lancent leur première attaque sur Santa Cruz de Tenerife.


L’Amiral Horacio Nelson s’approche alors des côtes de l’île avec 9 navires et plus de 3.000 hommes ayant pour objectif la conquête de l’île au profit de la couronne britannique.
Cela fait déjà de longues années que les îles Canaries sont convoitées par le royaume pour leur position stratégique sur la route de l’Amérique.

Cette tentative de conquête dure pendant 3 jours, mais les anglais repérés rapidement se heurtent à une résistance organisée et dirigée par le général Antonio Gutiérrez.
Des milices locales et un détachement français s’unissent pour défendre Tenerife (le navire La Mutine  et son équipage), les estimations évaluent l’effectif de ces troupes à 1.700 hommes.

Les assauts sont tout d’abord donnés sur les plages de Valle Seco, mais devant la résistance affichée, les troupes de Nelson attaque Santa Cruz de front.

Les combats se déroulent aussi bien sur terre que sur l’eau, et c’est durant un de ces échanges de feu que le célèbre Général Nelson perd son bras droit, brisé par un boulet tiré depuis le célèbre « Canon Tigre » que l’on peut voir aujourd’hui au Musée Militaire des Canaries à Santa Cruz… notons que l’Amiral avait déjà perdu l’usage de l’œil droit quelques années auparavant en tentant d’envahir une autre île, la Corse.

Cette attaque échoue définitivement le 25 juillet 1797, les batailles de rue sont remportées par les troupes espagnoles et un des navires de Nelson est coulé.
Les pertes humaines s’élèvent à 349 hommes pour les britanniques et 72 hommes du côté espagnol.

Un accord conclut cette défaite, permettant aux anglais de retourner à leurs navires avec armes, mais en contrepartie de ne plus jamais envahir les îles Canaries …
Oups !!! Un je ne sais quoi me fait sourire …

Sources :
Web Tenerife
Horacio Nelson sur Wikipedia
Bataille de Santa Cruz de Tenerife sur Wikipedia

10 commentaires:

  1. J'ai aussi un sourire de satisfaction. Ouf! l'anglais n'a pas gagné et quelques français ont participé.
    L'honneur est sauf.

    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. Excellent, merci beaucoup. Je te felicite aujourd´hui et toujours pour ton blog.

    Très bon week-end.

    Max

    RépondreSupprimer
  3. > Loup Julien, merci pour ta fidélité, et toujours ravie quand mes clins d'œil font mouche !

    > Max, je suis touchée par cette avalanche de compliments !!!!!!! A très bientôt

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai ton blog est vraiment passionnant, enrichissant, maravilloso, great...enfin EMERVEILLANT !!!!!!!!!!!!!

    Toujours au plaisir de te lire,

    Bonne journée

    Marie-Laure

    RépondreSupprimer
  5. > Marie-LAure, mais c'est grâce à vous chers lecteurs qu'il est intéressant ce blog, vous me donnez l'envie de continuer à partager mes découvertes au jour le jour !
    Donc merci à vous :)
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. France (Tenerife)07 août, 2008 21:44

    Mais... Que venaient également faire les français dans cette galère????
    J'imagine que ce fut un coup de main totalement désintéressé :0)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    Toujours très intéressant et instructif de passer chez toi.
    Ceci dit, ce doit être une autre invasion qui vous touche pour l'instant à Ténérife.
    Bonne continuation
    Claude

    RépondreSupprimer
  8. > France : surement que oui !!!!! Exclusivement dans l'intérêt des guanches même peut être... m'enfin, si on pousse le bouchon !

    > Claude, merci beaucoup, toujours un plaisir de te voir par ici !

    RépondreSupprimer
  9. Bien! Le coté Historique! Et rare de voir une belle photo du "el tigre" sur le net...Bravo!
    Je suis intéréssé, car en tant qu'armurier également passionné d'Histoire, je collectionne les modèles "réduits" des "grands canons" de l'Histoire. Le "el tigre" n'est pas l'un des moindre! J'en possède trois: Deux à l'échelle 1/5, le troisième à l'échelle 1/8...Ils sont TRES rares surtout à l'état balistique!
    Le "Victory de Nelson" était lui équipé de 104 canons de marine de type "Bloomfield", c'est grace à la puissance de feu de ces canons que les anglais ont remporté la bataille de Trafalgar...Ceci dit, ce fut la "dernière guerre" de Nelson...
    Je propose sur le site de vente NaturaBuy (site à connaitre pour tout amateur d'armes Historiques) deux calibres de Bloomfield balistiques: un calibre 0.498" et un calibre 0.690"...Enfin une vidéo sur Youtube "canon Bloomfield", nous replonge dans l'ambiance!
    Merci encore pour ce joli blog! Francis
    PS: mon email pour plus de détails: francis.munoz@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  10. FRANCIS, merci pour ce gentil message riche en informations. A Bientôt peut etre.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.