Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

28 mars 2007

Petite bibliotheque de Tenerife

Si vous avez des fourmis dans les jambes et un esprit curieux vous laisserez sûrement votre verre de grenadine à côté du transat de la piscine pour partir arpenter les routes de l’île.

Vous trouverez donc ci-dessous une petite liste, non exhaustive, d'ouvrages en français, à se procurer pour découvrir l'île ou bien à savourer sur la plage.


Quelques guides pour savoir où aller

  •  Guide du Routard Canaries 2018 - paru en août 2017
    Un Routard de bonne facture pour parcourir les routes canariennes. A recommander pour découvrir sereinement les beautés des îles.
  • Petit Futé Canaries 2017 - Paru en mars 2017
    Incontournable pour la visite de Tenerife (Il s'enrichit complément au format numérique).
  • Lonely Planet Canaries 3ème édition (février 2016), le célèbre Lonely Plant vient d'être édité en français est apparu tardivement, en 2008... malheureusement la traduction répondait peu à nos attentes francophones ! De nombreuses incohérences et erreurs sont aussi relevées. Depuis il a fait du chemin, et la qualité de ce guide rejoint celle de la collection.
  • Canaries - Guide Evasion  (édition septembre 2015)
    C'est la nouvelle version de l’ancien Guide Bleu de chez Hachette
    Un avant-goût pour vous aider à construire votre voyage : les sites essentiels, des visites thématiques (les volcans, les villes d'art, l'animation nocturne...), des programme selon la durée de votre séjour. Un magazine qui dévoile le « continent miniature » aujourd'hui et vous emmène loin des idées reçues. Des suggestions d'itinéraires pour visiter ce qui compte : Hierro, Tenerife, Fuerteventura, La Palma... Des conseils et des adresses pour vous restaurer, assister ne fête, trouver la rando idéale, profiter de l'artisanat .Des repères pour comprendre l'histoire et la culture, des Guanches à la dictature franquiste. 

Les nouveautés KINDLE à moins de 5 euros

Val Gauthier est enseignante en France, elle est titulaire d'un Master langue, littérature et civilisation espagnole et d'une Licence d'histoire de l'art. Elle a réalisé, à destination du public scolaire, de nombreux guides. Aujourd'hui, elle nous fait partager ses visites et ses voyages. Tous les parcours sont conçus dans le même esprit : valoriser le patrimoine naturel et culturel de chaque destination. De petits villages authentiques, des sites naturels miraculeusement méconnus des circuits touristiques sont également mis à l'honneur :

Une carte pour savoir se diriger aux Canaries
  • Tenerife 1 : 50 000 la plus précise des cartes de Ténérife...
  • Carte routière : Teneriffa une carte au 1:75.000 pour flâner sur les routes de Ténérife !
  • Tenerife Hiking Map cartes des principales zones de randonnées aux Canaries (Parc d'Anaga au 1:30.000, La Orotava, Tenerife Ouest, Sud, La Caleta, Golf del Sur, Las Cañadas-El Portillo et Vilaflor au 1:25.000). Les randonnées sont bien indiquées.
    Complémentaire au Reuter
  • Walk! Tenerife: idem des cartes précises pour 46 randonnées à une échelle de 1:25 000. Chaque trajet est présenté avec tous les détails utiles pour le réaliser (points GPS, mini carte, dénivelé, horaire....), indications pour se repérer et même quelques photos pour se rendre compte du paysage.Edition 2012.
  • Tenerife and Gomera, 1:140.000 et 1:100.000, la carte est complétée par des adresses de restaurants, hôtels et lieux d'intérêt.
  • L'incontournable Carte Michelin des Canaries ... mais là on reste au 1:150000
Sur place seront à disposition gratuitement:
- les plans des villes, on vous les offre de votre arrivée a l’aéroport, et dans tous les syndicats d’initiative.
- le plan du parc national du Teide, dans les centres d’informations du parc.

Les romans à savourer sur la plage ou au bord de la piscine
  • L'Oncle de Ténérife, de Gladys Mitchell
    De retour à Londres après vingt-cinq années
    passées à Tenerife, Edris Tidson s'installe avec son épouse chez sa cousine Miss Carmody. Un beau matin, la lecture d'un simple entrefilet dans le journal enflamme le petit homme et il convainc sa cousine de partir en vacances à Winchester, où ont eu lieu des phénomènes troublants. Alarmée par le comportement de plus en plus étrange de son cousin, Miss Carmody, qui connaît la réputation et les talents de l'inspectrice, invite Mrs Bradley à les rejoindre. À Winchester, les événements s'accélèrent : apparitions fantomatiques, visions fugitives d'une naïade dans la rivière, et découverte du corps sans vie d'un jeune garçon... Mrs Bradley n'a plus d'autre choix que celui de passer à l'action.
  • Tenerife, un Hiver de Corinne Javelaud
    "Une parenthèse dans la vie de Galia, aux prises avec un passé trop encombrant, un isolement volontaire qui la mène sur l'île de tenerife.
    Sa nouvelle vie se noue au quotidien .
    Ce roman aborde le sujet de la remise en question à laquelle tout individu est confronté à un moment ou un autre de sa vie. Galia n'hésite pas à s'expatrier, à tenter de lutter pour la reconquête d'elle-même. Sincère, elle s'oriente à l'instinct et découvre un lieu magique, irréel qui diffuse un exotisme éveillé au premier battement de cil.
    Que faut-il faire pour "ranger" un passé trop lourd ? ne faut-il pas accepter de laisser libre cours à toutes ses pulsions pour pouvoir regarder le monde d'un oeil neuf ? ."
  • Nouveau tour du monde d'un écologiste de Jean-Marie Pelt
    "Une évidence : quand on a parcouru l'ensemble du système solaire, la Terre est bien notre seule oasis. Le nouveau tour du monde de Jean-Marie Pelt débute à Tenerife, aux Canaries, où l'on découvre les conditions ayant présidé aux origines de la vie. Parcourant cette île du littoral jusqu'au sommet du volcan, se succèdent des zones de végétation comme empilées les unes sur les autres au fur et à mesure qu'on prend de l'altitude. Tenerife représente une sorte de planète en miniature, une magnifique leçon d'écologie, avec ses plantes extraordinaires. Ce nouvel ouvrage de Jean-Marie Pelt fait suite au Tour du monde d'un écologiste paru en 1990. On y découvre concrètement, à l'aide de multiples exemples, ce qu'est l'écologie dont on parle tant mais que l'on connaît si peu."
  • Le collier de coquillages par Odile Guillemot
    "Traduction du livre de Félix Casanova De Ayala, auteur et écrivain Canarien du XXième siècle. L'histoire se passe au moment de l'éruption volcanique du Chinyero. Une idylle se forme entre un pêcheur gomérain et une bergère tinerfénienne. La scène se passe sur le bras de mer qui sépare La Goméra de Ténériffe, qu'on appelle le "callejon de Juan Primo". Le protagoniste de fond, c'est le Teide durant sa dernière éruption de 1909.Cette histoire que nous raconte avec justesse Félix Casanova de Ayala , décrit toutes sortes de gens de l'époque, son folklore, ses habitudes, les villages de la Goméra et ses paysages. L'ensemble est présenté sous forme de roman, dans lequel est pressenti de manière pittoresque le futur tourisme des îles."

Dernière mise à jour : 31 juillet (livre d'Odile Guillemot) - 31 août 2007 (livre de Corinne Javelaud / carte routière) - 24 février 2008 (nouvelles éditions du Petit Futé, Rother, et Guide Marcus) - 27 mars 2008 (carte tenerife au 1:50000) - 09 mai 2008 (arrivée du Lonely Planet) - 25 février 2009 (nouvelle édition du petit Futé) - 01 avril 2009 (Tenerife Hiking Map) - 28 août 2013 (nouvelles éditions du "petit guide rouge", "petit futé" - mars 2014 (nouvelle édition petit futé) - 20 février 2016 (mise à jour des éditions) - Septemnre 2017 (mise à jour des éditions)

14 commentaires:

  1. Les visiteurs sont bien pris en main en arrivant sur le site, et trouvent de quoi rêver :) Rayon livre, celui de J.M.Pelt, qui est de ma région, m'intéresse plus particulièrement.

    RépondreSupprimer
  2. C'est une très bonne idée de présenter les guides utiles pour visiter Les Iles Canaries. Lors de notre séjour en Octobre 2006, nous en avions 2 sur les 4 que tu proposes. Pour ce qui est des livres, j'avoue ne pas les connaitre.
    Bises. Véro

    RépondreSupprimer
  3. > Le chant du pain : personnellement, il fait partie de ma liste des-livres-à-lire ... un jour je remplacerai surement la presentation de l'éditeur par ce que j'en pense, mais il semble trés intéressant effectivemment, même s'il ne parle pas exclusivemment de Tenerife.

    > Vero : je serai trés interessée par savoir quels guides vous aviez et ce que vous en avez pensé :)

    Merci pour vos passages et commentaires et bon WE à tous

    RépondreSupprimer
  4. Hola Copine Sol ¡ muy buenas tardes!

    Bon, grace à ton lien "littérature" je viens de découvrir qui se cachait derrière les plaques des rues de mon quartier de Santa Cruz.

    Avenue General Franco j'avais bien une petite idée sur la question, Angel Guimerá aussi à cause du théatre du même nom prés du marché, mais Viera y Clavijo, Iriarte et autres taquins de la plume, comme on dit ici : ni p... idea!

    Je flânerai donc désormais un peu moins inculte dans les chouettes petites rues de la capitale.
    Saluditos,
    France

    RépondreSupprimer
  5. > France : c'est toujours un plaisir de te voir sur ces pages ... mais alors là, si en plus je peux te permettre d'apprendre une ou deux petites choses sur la culture espagnole en générale et celle de Tenerife en particulier, je suis flattée !!!

    RépondreSupprimer
  6. Nous avons le guide Gallimard (le grand guide de Ténérife et des Canaries)qui est super intéressant et très complet (histoire, culture, itinéraires, hôtels, etc...) ainsi que le guide Visa (Hachette) et le guide de la nature Sunflower: paysages de Ténérife (excursions en voiture, 55 randonnées et 38 suggestions de pique-niques.)Bien le bonjour à vous tous.

    RépondreSupprimer
  7. > Vielle Canaille : bienvenu ici, et surtout un grand merci pour les info apportées :)
    A bientôt et .. bonnes fêtes de Pâques

    RépondreSupprimer
  8. Gracias sol!!
    Alors je t'invite, toi et tes visiteurs à lire le livre de Felix Casanova de Ayala : "El collar de caracoles", traduit en français par moi-même : "Le collier de coquillage"
    On y découvre comment les gens vivaient à la goméra de cette époque, de superbes descriptions de coutumes, de folklore (on y raconte une roméria!)et de paysages...le tout un peu romancé!
    Vous le trouverez là :
    http://www.lulu.com/browse/book_view.php?fCID=939186.

    RépondreSupprimer
  9. > Odil : félicitation pour cette publication ! Je viens de mettre un lien dans l'article, même si cela ne concerne pas didrectement Ténérife mais l'île de la Gomera :o)
    Et des que j'ai 5 minutes moi meme je tente de me le procurer !

    RépondreSupprimer
  10. Nous avions envie de changement, de découverte,et de se faire plaisir,changer d'air, de notre Haute Savoie ...si belle.
    Plage, farniente,c'est pas notre genre, bien que retraités depuis un an bientôt,
    nous sommes du genre actifs, curieux et amoureux de la nature, du terroir et des gens qui y vivent et les protègent.
    Tenerife va nous plaire je suis sur, mais c'est fou ce que l'on entend ,même chez les agents de voyage !.
    J'espère recevoir à temps le guide des randos indiqué dans le blog,commandé à Amazon dimanche passé !

    Vous donnez tellement de possibilités de découverte le choix est difficile,on voudrait tout voir...On va continuer à potasser.

    Merci encore.

    RépondreSupprimer
  11. france (tenerife)19 mars, 2009 12:56

    A Michèle et Jean : laissez dire "ce qu'on entend", et venez voir par vous même!
    Si le guide dont vous parlez n'est pas arrivé pour votre départ (le Rother je suppose) vous le trouverez, et en français... à Tenerife. Ne tentez pas de tout voir c'est impossible, revenez plutôt nous voir ! Bon voyage et bonnes randos,et n'oubliez pas que le farniente et une belle session de plage le soir au couchant c'est trés bien aussi pour le corps et le moral, ce serait dommage de dédaigner le fait que Tenerife est aussi une île en plein atlantique, avec le charme qui va avec.
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  12. MICHELE et JEAN, merci de ce petit message, bon séjour et n hésitez pas a repasser par ici pour y laisser vos impressions :)

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de passer une agréable semaine sur l'ile de Tenerife. Les renseignements contenus dans votre interessant blog m'ont été précieux et vous remercie.
    J-M.BAUDRY.

    RépondreSupprimer
  14. JEAN MARIE, merci pour ce petit témoignage, si jamais vous avez des info à partager avec les internautes ne pas hésiter à les laisser en commentaire ou bien même à m'envoyer des suggestions pour un prochain article.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.