Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

28 juil. 2006

Arico el Nuevo, charmant village

Au cours d'un après-midi de détente, j'ai quitté l'autoroute (pensée émue pour Didier Barbelivien ... ).
Je redescendais de Santa Cruz vers le sud de l'île, et me suis retrouvée un peu plus haut dans la montagne, c'est alors que je suis tombée sous le charme des villages de Ténérife avec leurs maisons basses en torchis blanc, aux tuiles irrégulières ou bien aux murs parés de couleurs vives.

Je pense ici en particulier au charmant village d'Arico El Nuevo, perché à 500 mètres d'altitude, à 58 kilomètres au sud dela capitale de l'île.
vidadesol arico
Arico El Nuevo appartient à la commune de Arico qui regroupe quant à elle trois villages : Arico el Nuevo, Arico el Viejo et la Villa de Arico qui totalisent un peu plus de 7.000 habitants. Concernant la localisation géographique, vous avez la carte sur la droite de ce texte, voici pour les présentations officielles !
Historiquement, la commune était une des principales de l'île, stratégiquement positionnée, entre mer et montagne avec ses 17 km de littoral et ses terres fertiles.
La ville était parfaitement desservie car traversée par la route principale de l'île... et ce jusqu'à l'arrivée de l'autoroute reliant Santa Cruz à Los Gigantes dans les années 1970.

vidadesol arico Le village d'Arico el Nuevo se présente comme un regroupement de maisons séparées les unes des autres par des rues tortueuses dans lesquelles passent à peine deux voitures côte à côte, le conducteur habile se doit de se faufiler entre les véhicules garés au petit bonheur la chance et les habitants qui discutent paisiblement sur les pas de portes.
La majorité des maisons sont de plein pied, et ne vous laissez pas leurrer par la photo principale, elles sont à 95% blanches ... c'est évidemment pourquoi ce joli jaune doré n'a pu que retenir mon attention.
vidadesol aricoCes petites maisons bourgeoises ont pour origine le regroupement et l'installation des familles bourgeoises à Arico el Nuevo à la fin du 18ème siècle.
Le mieux est de laisser son véhicule et flâner dans les rues, à l'affût d'une porte entrouverte laissant admirer les courettes fleuries.
Les maisons sont concentrées autour de l'Eglise de Nuestra Señora de la Luz (honorée chaque année le 15 août).

Si cette approche de l'île vous tente, plusieurs casas rurales sont implantées dans le village.

Et puis, n'oublions pas les copains ... petite nouveauté 2007, une charmante Tasca "la Tasquita El Pimentón" vient d'ouvrir en mars, sur la place d'Arico, à côté de l'Eglise, c'est le lieu idéal pour faire une petite pause à l'ombre des parasols en journée ou bien pour dîner dans un petit coin cosy en soirée.

Plus d'infos Village d'Arico en espagnol ...

Dernière mise à jour : 09 mars 2007

4 commentaires:

  1. Mon meilleur souvenir culinaire des 5 années que j'ai vécu à Ténérife est le "queso fresco de Arico"

    RépondreSupprimer
  2. Merci Paule pour cette petite visite que je ne découvre qu'aujourd'hui ...
    Depuis, j'ai fait une petite page sur les merveilles de la cuisine canarienne :)

    RépondreSupprimer
  3. oh que ça donne envie de venir visiter ton île...

    RépondreSupprimer
  4. > Karine : j'espère bien que ça donne envie, tu comprends que je n'ai pas eu trop de mal à quitter Paris ma bonne ville !
    Sache que tu seras la bienvenue ici.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.