Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

12 août 2008

Barranco de Masca, le jardin d’Eden

kernJe vous avais parlé de Masca il y a déjà un an, lors des tragiques incendies de juillet 2007, il est temps désormais de faire un point sur cette jolie région où la nature reprend ses droits avec véhémence.

La célèbre randonnée du Barranco de Masca… cela faisait des années que j’en rêvais, et ça y est, j’ai arpenté ses sentiers sinueux.
C’est une randonnée sur deux heures qui depuis le village de Masca nous amène jusqu'à la plage… en descente tout du long, plus ou moins sportive, mais tout à fait accessible, et franchement cela en vaut la peine.

Donc il faut arriver jusqu’au village de Masca, là on peut faire une halte dans le premier café, en haut à gauche lorsqu’on entre dans le village. La boutique est de nouveau ouverte et pour accompagner la boisson de délicieux gâteaux aux amandes ou bananes (de Ténérife bien sûr) vous seront servis par l’inénarrable Pépé.
Voilà, les batteries sont chargées, le sac est sur les épaules, et bien sûr nous sommes tartinés d’écran total…

On descend donc en bas du village, et sur la gauche le sentier commence.

Le long des premières centaines de mètres, le paysage est composé de palmiers vigoureux, dont seuls les troncs noirs de suie rappellent les flammes de l’année passée. Au milieu des cultures à étage désormais délaissées poussent les figuiers, genêts, cactus et tabaibas.

Au bout d’un peu moins d’une heure de marche, nous voilà dans le creux du barranco, en hiver l’eau est plus présente, en ce mois d’août seul un petit filet se laisse deviner.

Le pont permettant de traverser ayant été brulé, une corde permet de passer l’étape.

La suite de la randonnée suit ce filet d’eau, et la végétation devient luxuriante.


Des agaves se dressent fièrement, ces plantes ont une croissance qui dure des années avant de s’achever brillement par la floraison vers le ciel, puis de mourir.

Mais au niveau de la végétation, ce qui est le plus frappant, ce sont les forêts de roseaux.
Ceux-ci s’entremêlent et foisonnent, un vrai jardin d’Eden.
Parfois leur enchevêtrement va jusqu’à former un tunnel dans lequel on se faufile avec délectation profitant de leur ombre bienvenue durant cette chaleur aoûtienne.

Au niveau de la faune, on croise de très nombreuses libellules…
rouges ou bleues, à vous de choisir celles que vous préférez !
Les oiseaux, nombreux nichent dans les orifices des roches.

Le paysage qui nous entoure est superbe, des formations rocheuses gigantesques, découpées par l’érosion. Des creux, des arches, des pics, des canyons, des dykes… l’imagination de la nature est sans borne.


Le filet d’eau suit son cours…
En été, celle-ci provient de l’humidité relâchée par les nuages durant la nuit et emmagasinée par les roches poreuses. De ci de là se forment des petites retenues d’eau… et les joncs en profitent pour abriter de nombreuses petites bêtes comme cette charmante grenouille qui ne fait pas plus d’un centimètre de long !

Enfin, on se rapproche de la mer, cela se sent d’abord, puis s’entend… et ce n’est qu’au dernier moment qu’on l’aperçoit.

Une baignade est alors bien méritée avant d’embarquer sur le bateau qui nous ramène jusqu’au port de Los Gigantes (ça c’est la solution de facilité, les courageux rebrousseront alors chemin pour retrouver leur véhicule à Masca).

Un grand merci à Ronald, Mimi et Gesine pour leur gentillesse.

Pratique :
  • Dénivelé de 600 mètres
  • Randonnée de 4,5 km
  • Durée : 2 heures pour la descente (1h30 pour les sportifs !) et pour la remontée le record à battre sont les 1 heure et 6 minutes des scouts de Bruno C. !
  • Bateau : Nashira Uno
  • Compagnie d’excursion : Sun Holidays qui pour un peu plus de 40 euros vous organise tout cela au départ de votre hôtel, pique nique et bateau inclus.
    NB : Sun Holidays vous propose aussi des locations de chaussures de marche pour 3 €, la meme chose pour les sacs a dos :)

Liens d’intérêt :
* Site de l’Albergue Bolico qui organise régulièrement des excursions dans le massif du Teno
* Ténérife - Les 60 plus belles randonnées entre mer et montagne., l'incontournable guide Rother Klaus et Annette Wolfsperger (édition juillet 2007) - Excellent pour les descriptions de ses 60 randonnées agrémentées de cartes.
* Actualités de Masca sur Tenerife Info

45 commentaires:

  1. Félicitations pour ton blog qui je trouve très bien recherché. Est-ce que tu vis sur l'île? ;-)

    RépondreSupprimer
  2. > Jean... tout d'abord merci pour les félicitations, cela fait toujours plaisir !
    Sinon oui, comme dit dans le titre du blog, c'est la plongee sous marine qui m'a amenee a tenerife et j'y suis maintenant depuis 4 ans, au fur et a mesure de mes decouvertes je partage ici et en profite au passage pour faire de belles rencontres
    A tres bientot

    RépondreSupprimer
  3. Carole, ca me faisait vraiement plaisir de lire ton article!!!

    Un grand merci!!!

    Bisou
    Gesine

    RépondreSupprimer
  4. Quel plaisir de lire à nouveau un article (très bien écrit) sur Masca où je suis allée. Je suis contente de voir que la nature a repris le dessus car cet endroit était superbe.
    Bonne continuation.
    Bises.Véro

    RépondreSupprimer
  5. Formidable
    Quand la nature n'est pas trop meurtrie elle reprend vite sa place. Je suis venu 3 fois sur Ténérife ce printemps sans mettre les pieds à Masca.Le massacre de la nature me désole toujours profondément mais quand je vois la photo de la rainette c'est un soulagement pour moi dont ma finca de 7ha s'appelle "la Rainette"(la petite grenouille HYLA ARBOREA MERIDIONALIS)
    Je serai sur Ténérife en octobre et après ce que j'ai vu je ne manquerai pas de faire cette balade aller et retour avec un l plongeon en bas et un petit resto a l'arrivée pour ce remettre en forme.
    Je débute la formation plongée bouteille fin septembre et je ne manquerai pas de venir voir de plus près les splendeurs de profondeurs Canariennes.

    RépondreSupprimer
  6. > Gesine... quel plaisir de te lire ici, je t'en prie envoie moi un petit mail a vidadesol@gmail.com que je puisse avoir ton adresse !

    > Vero, merci madame est trop bonne. Je viens de faire un petit tour sur ton blog, merci pour la belle balade a Petra !

    > Raoul, voila encore une belle rencontre. Je suis flattée de l'intérêt que tu portes a mon blog. Félicitation pour les premiers pas en plongée, si tu as des questions n'hésite pas c'est avec plaisir que j'y répondrai.

    A trés bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Sol,
    Je suis corse et réside à Ténérife depuis 1962. Je viens de visiter votre blog et suis franchement trés heureuse d'y découvrir vos commentaires concernant cette île que les touristes connaissent si peu. Félicitations pour votre articles Barranco de Masca, le jardin d'Eden. J'adore Masca et je constate que je ne suis pas la seule à admirer cet endroit si spécial et merveilleux. jJ'attends avec impatience vos prochains articles....

    RépondreSupprimer
  8. > Anonyme, merci pour ce joli témoignage... 1962, je te tire donc mon chapeau, et je t'en prie n'hésite pas a commenter les articles ou même a entrer directement en contact avec moi pour me suggérer des idées d'articles ou même si tu veux partager toi même.
    Avec mes 4 petites années je suis bien jeune !
    A bientôt j'espère

    RépondreSupprimer
  9. Merci Sol,
    C'est un réel plaisir de se promener parmi tes articles, j'aime beaucoup cette île qui a tant de charmes cachés.
    Et ce petit village de Los Abrigos, avec ce petit resto presque sur l'eau ! Tu connais ?
    J'ai mis un lien vers ton blog car il le mérite bien.

    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  10. > NOugatine, merci pour ton passage ici et le lien :)
    évidemment que je connais los Abrigos... et pour le poisson je pousse même parfois jusqu'à Tajao :)
    AU plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
  11. On a fait la descente à pied (1h30 environ). Les filles sont reparties en bateau vers Los Gigantes, où on les a récupérées. Les mecs et moi sommes remontés à pied pour battre le record d'un militaire qui a écrit un bouquin sur les randos du Teno !!! Il était remonté en 1h25, on a fait 1h06 mais on était bien morts à la fin ! Coup de pot en rentrant à l'auberge (El Bolico, à Las Portelas), timing parfait pour le coucher de soleil sur le gouffre de Masca ET le Teide de l'autre côté. Y'a de sacrées photos...

    RépondreSupprimer
  12. La balade de Masca est sans conteste magnifique mais là encore nous l'avons faite au pas de course car on nous avait signalé 3 à 4 heures de descente. En deux heures nous y étions (avec un enfant de 6 ans, un de 2 ans sur le dos). Heureusement , la plage magnifique nous a permis d'attendre le bateau sans remords.
    Bernard L.

    RépondreSupprimer
  13. > Bruno C. et Bernard L., bravo pour les performances ! Blague a part merci pour ces précisions qui peuvent être fort utiles à d'autres. Je mets à jour l'article de suite :)

    RépondreSupprimer
  14. Nous avons aussi adoré la descente d’une montagne à partir de Masca. Nous avons réservé à Los Gigantes pour le « water taxi » (10 euro par personne) car une fois en bas, c’est la mer et on ne veut surtout pas remonter la montagne! La descente est de 3 heures et ce fait facilement sans guide. De Los Gigantes, il faut prendre un taxi jusqu’à Masca (25 euro – peu importe le nombre de personne – max 4-5 personnes). C’est vraiment très beau! Et surtout, au retour dans le water taxi, nous avons vu des dizaines de dauphins!
    En fait, je ne me rappelle plus de la compagnie de water taxi… je me rappelle seulement que c’est juste avant le tournant pour aller à la petite plage de Los Gigantes… proche du port (il y a une rue qui va vers le port, c’est sur cette rue là). C’est un hollandais blond qui vend le forfait (il a un jumeau identique qui a le même kiosque au port). Je l’ai réservé 5 minutes avant de partir. Ce qui est important, c’est que tu y ailles avant midi car le water taxi te ramasse soit à 14h45 ou 16h30, après c’Est fini (il y a une autre compagnie qui fait le pick up à 13h30). Comme la descente est de 3 heures, il faut que tu calcules ton retour. Il y a plusieurs compagnies de water taxi et je crois qu’ils sont à peu au même prix. J’ai aussi remarqué que c’Est le même water taxi qui fait les excursions de dauphins (à 10 euro du port). Alors, en nous ramassant, on a eu la chance d’aller voir les dauphins!

    RépondreSupprimer
  15. France (Tenerife)09 janvier, 2009 09:23

    Chère Thérèse, la "montagne" que vous avez descendue à partir de Masca est une sorte de canyon, c'est le fameux "Barranco de Masca" (Barranco en espagnol : ravin, précipice)dont la façade maritime forme avec une enfilade d'autre barrancos les fameuses falaises de Los Gigantes.

    RépondreSupprimer
  16. > THERESE, merci pour ce compte rendu, et j espere que tu apprecies a sa juste valeur de notre experte tenerifo - cultuto - randono - canario favorite qu est FRANCE :)

    RépondreSupprimer
  17. les gg (guylaine et gérard)05 avril, 2009 19:26

    SUPER la descente du Barranco de MASCA,le pont est refait, on ne traverse plus sur la corde...
    prévoir peut être un peu plus de 2 heures pour la descente car en 2 heures nous sommes arrivés au repére n° 37 et je crois qu'il y en a 58 pour arriver à la plage.
    par peur de la nuit, nous sommes remontés à MASCA... et avons vu la plage...le lendemain...sur le SHOGUN...
    supers paysages...dépaysement assuré entre ces magnifiques falaises.
    et MERCI et félicitations à notre guide SOL.
    plus performante que le Petit Futé...
    à quand le Guide TENERIFE by SOL et FRANCE ???
    vous nous avez accompagnées toute la semaine par vos écrits , et vous êtes d'agréable compagnie...
    une semaine bien remplie grâce à vous...

    RépondreSupprimer
  18. LES GG : merci pour la petite info, je mets l'article à jour de suite !
    Si vous saviez ce que l'idée d'écrire un guide nous a traversé l'esprit à France et moi :o)
    En tout cas des témoignages tels que les vôtres sont une superbe récompense !

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir,

    Nous allons sur Tenerife en Mai et nous aimerions faire la randonnée de Masca, et ensuite prendre le "bateau" jusqu'à Los Gigantes pour éviter de refaire marche arrière mais aussi pour profiter du paysage sur l'océan. Mais faut-il réserver la place, si oui à quel endroit ? (sur le site il est écrit qu'on peut acheter son ticket uniquement à Los Gigantes) Je préfère anticiper plutôt que de devoir retrousser chemin...
    Merci pour les infos, ce n'est pas la première fois que je fait appel à vos connaissances ! :D Quelle chance pour les voyageurs d'avoir à disposition un blog si intéressant.
    Kro.

    RépondreSupprimer
  20. REPONSE A KRO : Et bien le mieux est de passer à Los Gigantes, de vérifier les disponibilités, d'acheter votre billet, et d'aller faire ensuite le Barranco... C'est sûr que si vous attendez d'être à Masca ,oú l'on vend aussi les billets, ce sera plus compliqué pour faire demi-tour s'il n'y a plus de places disponibles...

    RépondreSupprimer
  21. KRO... ou bien s adresser a une compagnie comme celle a laquelle j avais fait appel qui s occupe de tout pour vous :)
    Alors au final vous optez pour quelle solution ?

    RépondreSupprimer
  22. Je passe une semaine avec ma petite famille dont trois ados motivés à l'idée de descendre el barranco de Masca et grimper au sommet du Teide,à ce propos je vous avais questionné sur la température au sommet en avril, et en parcourant votre blog j'ai vu qu'une socièté SUN Holidays proposait la location de chaussures de randonnée???,je n'ai pas trouvé d'indication à ce sujet sur leur site, connaissez vous cette socièté,j'avoue que nétant pas habituellement des randonneurs, nos chaussures sont des baskets basses, donc cette solution me paraît interessante, d'avance merci si vous avez des infos, ou si quelqu'un a loué des chaussures.

    RépondreSupprimer
  23. ALAIN, j ai fait la rando avec SUN HOLIDAYS, perso j avais mes chaussures de rando basses, normales et pas de soucis. Mais en route vers Masca ils s arrentent dans leur boutique (garage) et propose batons, chaussures et sac a dos a la loc pour les gens sous equipes. Pas de souci.

    RépondreSupprimer
  24. POUR ALAIN ET SOL : heu... descendre le Barranco de Masca avec des chaussures de randos basses et... des baskets basses est-bien la même chose ?

    Quant à faire l'ascension du Teide en baskets, personnellement je ne le ferais pas. Louer des chaussures de marche qui ne sont pas faites à votre pied pour se lancer dans un tel dénivelé, et de surcroît si vous n'étes pas randonneurs, ça peut vouloir dire entre autres ampoules assurées, or le Teide avec des ampoules aux pieds oú avec des chaussures inconnues, trés franchement ça mérite que l'on y regarde à deux fois...

    RépondreSupprimer
  25. Effectivvement, je reconnais que la location de chaussures me semble risquée,sauf erreur de ma part la différence entre des chaussures de randos basses et baskets basses est surtout au niveau de la semelle qui est beaucoup plus crantée et adaptée pour une meilleure adhérence, les sentiers pour accèder au Teîde sont peut-être très pentus et la roche friable (pouzzolane) au sol donc particulièrement glissante sous les pieds???. Pour ma part j'ai effectué il y a quelques années avec ma femme la grimpette sur le Piton de la Fournaise à la Réunion moins haut que le Teîde (2600 mètres environ)en baskets de bonne qualité (environ 6 heures de marche),nous n'avons eu aucun problème lié aux chaussures mais la plupart de la marche s'effectue sur de la lave solidifiée et ce sont surtout les changements d'appuis sur le sol qui fatigue.
    Nous verrons bien, et au retour je vous donnerai des nouvelles qui pourront rassurer ou éviter de commettre des erreurs aux lecteurs de votre magnifique blog.
    Si vous voyez de la lumière en haut du Teîde dans la nuit du 16 au 17 avril c'est que nous aurons des ampoules aux pieds .......

    RépondreSupprimer
  26. REPONSE A ALAIN - Alors mettez bien des abat-jour sur vos ampoules, car les illuminations nocturnes sur Tenerife (et La Palma)et plus particulièrement dans les Cañadas sont trés règlementées, afin de ne pas nuire aux travaux d' observations du ciel qui se pratiquent depuis l'important Observatoire international (Instituto de Astrofísica de Canarias) qui niche tout là haut sur les hauteurs ;0)

    Pour info :
    http://www.iac.es/eno.php?op1=3

    RépondreSupprimer
  27. Après réflexion, je pense qu'on optera pour une excursion vers Masca qui sera sans doute proposée à notre hôtel ! Comme cela pas de soucis de tickets et d'horaires ! Kro.

    RépondreSupprimer
  28. Suite de notre séjour à Ténérife,

    Pour nous rendre à Masca, nous avons d'abord réservé par l'hotel au 922-861918 le bateau-taxi (10€/pers) pour un retour sur Les Giants, après la descente du barranco.
    La réservation confirmée nous sommes partis avec notre voiture de location (ORCAR-AUTOREISEN) très bon rapport qualité-prix une C4 (5 places, 8 jours pour 93,60 € pour deux conducteurs) ,nous l'avons laissé à Santiago del Teîde pour prendre l'autocar N°355 prévu à 10.35 heures (1.30 €/pers).

    Effectivement le bus était à l'heure, petit détail il s'agit d'un minibus de 22 places et nous étions une cinquantaine devant l'arrêt, nous avons pu obtenir cinq places de justesse, pour les autres une seule alternative le taxi (certe il n'y a pas une grande distance mais au début j'ai trouvé cette situation un peu absurde)
    J'ai très vite compris la raison d'un minibus, en effet la route étroite et les lacets très serrés ne permettent pas le passage d'un autocar ordinaire, en attendant ce parcours bien secoué nous a fait rire en pensant au surnom des autobus dit "guaguas" prononcer "ouahouah" que nous reprenions tous en coeur au fond du car à chaque secousse.

    Arrivée à Masca, nous sommes remontés dans le haut village, ou nous avons dégusté un plat de Tapas chez Riquelme et Christine (5 €/Pers), un endroit hors du temps avec une terasse, vue sur le barranco, le silence entre coupé par les cris du paon dans le jardin en dessous de la terasse qui à bien amusé nos ados.

    Un conseil cette marche necessite une bonne paire de chaussures car les appuis sont variés, parfois glissant et surtout en descente.

    Le paysage est magique, les falaises sont impressionnantes, on se sent tout petit, mais que c'est BEAU, vraiment à ne pas manquer.

    Nous avons mis trois heures en prenant le temps de filmer, photographier et s'hydrater, il doit faire très chaud en période estivale dans cette gorge...

    Arrivée à l'océan sur une "plage" de galets, nous avons pris le bateau pour regagner Les Giants, et là, juste au départ du ponton, une surprise ENORME : Delfins !!!! Delfins!!! cria le pilote, devant nous une dizaine de dauphins qui ont évolué pendant un bon quart d'heure pour notre plus grand plaisir, sachant que notre embarcation était petite et maniable, elle permettait au pilote du bateau de suivre de très prêt les mamifères, à la différence du bateau d'excursion qui nous a rejoint sur la zone bondé de monde et qui ne pouvait pas s'approcher.

    Un GRAND MOMENT, nos enfants en parlent encore.Nous avons remercié le pilote qui n'était pas obligé de rester aussi longtemps pour admirer less dauphins, pour preuve le deuxième bateau taxi n'est resté que 5 minutes avant de s'éloigner vers Les Giants.

    Pour le retour nous avons attendu un bus le N°325 dont l'arrêt se trouve tout en haut de l'avenue venant du port à coté des terrains de tennis pour récupérer notre véhicule à Santiago del Teîde.

    Trés belle journée, fatigante, une de plus....mais que du bonheur ...

    RépondreSupprimer
  29. REPONSE A ALAIN : Eh oui, la taille des bus a une raison que l'on comprend trés vite, imaginez un 53 places entrain de vous croiser sur la route de Masca alors que vous grimpez à la verticale dans votre petite voiture, oú imaginez-vous assis du côté du vide, avec un chauffeur canarien aux commandes...argh.

    L'origine du mot "guagua" vient de trés loin : c'est également comme celà que l'on nomme les bus dans certains pays des Andes.

    L'origine de l'orgine, d'aprés certains linguistes éclairés,descendrait (toujours au conditionnel) tout droit de l'anglais "Wagon", celà dit, il n'est pas faux que les anglais ont souvent participé de prés ou de loin à l'installation des trains et autres engins ferroviaires sur la planète.

    Quel rapport me direz-vous ?

    Eh bien les "hispanoparlants" ayant pour habitude de, disons, s'approprier en les rendant méconnaissables les malheureux vocables anglais (le célèbre "catsup" -prononcer "catsoup"- dissimulant le pot de Ketchup, le tordant "champú" - prononcer "tchanpou" au rayon du shampoing, etc...)ont du trouver le mot "Wagon" bien imprononçable, d'oú, toujours d'aprés les distingués linguistes, una abrévation phonétique en "WaWa", son dont la transcription en espagnol est la suivante : "Gua" (de la même façon que vous trouverez au supermarché le Whisky orthographié : Güisqui).

    Donc si vous êtes toujours là,et me suivez toujours, on peut imaginer l'évolution de l'espèce suivante : Wagon > Wawa > Guagua. Cqfd. (la maison est ouverte à d'autres interprétations)

    Le Barranco : oui, l'été il y fait trés chaud, le mieux est donc de partir trés tôt, et d'éviter d'avoir à la remonter lorsque le soleil tape à la verticale. Le conseil des chaussures est le même que pour le Teide ;0)

    Les dauphins dans le secteur sont une moitié de surprise : c'est entre autre là qu'ils évoluent toute l'année, habitués à leurs visiteurs quotidiens, les petits malins, mais ceci n'enlève rien à celà.

    Merci pour tout ce vécu partagé Alain, il rendra sûrement service à plus d'un futur voyageur.

    Un conseil si vous voulez visiter Masca : mai, juin, septembre et octobre mis à part, toujours y arriver tôt, disons avant 11h, avant l'arrivée des voyages organisés.

    RépondreSupprimer
  30. ALAIN... merci pour ce compte rendu qui prouve bien qu on peut organiser seul cette rando :) Bon faut avoir la chance d avoir une place dans la guagua, mais apparemment ce jour la vous etiez vernis puisque vous avez meme eu assez de chance pour voir les dauphins !!!
    Un grand merci de ne pas nous oublier au retour.

    FRANCE... waouh le coup de la guagua... je connaissais pas ca vaudrait le coup de le reprendre dans un article rien que pour lui...

    RépondreSupprimer
  31. REPONSE A SOL : Chapitre Guagua... Oui,c'est rigolo cette version, et un petit article serait effectivament l'occasion de la vérifier à fond.

    Je te vois venir : "La guagua, des Antilles à Chiguergue, des origines à nos jours " !

    Nous nous limiterons à l'acceptation de "guagua" dans son sens "autobus", car pour la petite histoire, au Chili una guagua c'est un... bébé ! Je vous laisse imaginer les quiproquos...

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour,

    Nous voilà de retour de nos vacances à Tenerife, un peu nostalgique !

    La randonnée de Masca est vraiment magnifique, les paysages sont splendides.

    En fin de compte nous avons choisi de faire la randonnée organisée par une excursion, ce qui nous a permis de retourner à Los Gigantes par bateau et nous avons même pu apercevoir les dauphins !
    Les chaussures de randonnée sont indispensable, je n'aurai pas aimé descendre avec de simples baskets...! Heureusement que nous avions prévu le coup, sinon pour 3euros on peut aussi louer les chaussures.

    On en gardera un merveilleux souvenir, malgré la fatigue physique au bout de 3h30 de randonnée mais ça vaut vraiment le détour !

    Kro

    RépondreSupprimer
  33. KRO, merci pour ce petit retour.
    Pour info quel est l organisme avec lequel tu as fait l excursion, je peux completer l article, ca peut servir a d autres (sauf evidement si c est le meme que le mien, du coup tu confirmerais !!!)
    A bientot

    RépondreSupprimer
  34. C'est un organisme d'excursion allemand ! Vu comme on habite à quelques kilomètres de l'Allemagne et que j'ai de bonnes notions dans cette langue, ça nous a pas posé de problème.
    Nous avons réservé chez "Tui" mais sur le bus était écrit "Gomera tours" il me semble !
    Kro.

    RépondreSupprimer
  35. Organisable aussi sur place de façon trés souple et en "petit comité" depuis Los Gigantes, pour les vacanciers sur place je veux bien faire le relais...

    Attention à la chaleur en été... évitez la mi-journée dans le Barranco !

    RépondreSupprimer
  36. Je confirme les commentaires ci dessus, Masca est magnifique, j'y suis allée en juillet 2008, les traces de l'incendie étaient très présente. Je pars 2 semaines en mars prochain et ce sera un passage obligé.
    J'ai lu que c'est la plongée qui t'a amené à Ténérife. J'ai fais un stage l'an dernier à Las Galletas, et j'aimerais replonger durant mon séjour à un autre endroit de l'ile. Peux tu me donner quelques bonnes adresses (par contre je parle seulement français).
    Merci par avance.
    Vanessa

    RépondreSupprimer
  37. VANESSA ... merci pour ton commentaire
    Concernant la plongee en francais de surcroit, hors las galletas ca devient complique.
    Neanmoins il y a un centre francophone sur puerto colon et un autre sur la cote est a ABADES
    Tiens moi au courant et bon sejour

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour !
    Je reviens tout juste de tenerife, ou mon compagnon et moi avons arpenté les chemins magnifique de cette ile surprenante et passionnante pour les randonneurs.
    Masca a été l'une de nos destinations. La route pour s'y rendre est déjà tout un poème à elle seule.
    La randonnée n'est pas spécialement difficile, à conditions d'avoir des chaussures adaptées. S'il ne fait pas trop chaud, l'aller retour par le même chemin est intéressant : on ne voit pas le même paysage à l'aller et au retour. La montée est un peu fatiguante lorsqu'on atteint le niveau des palmiers mais il y a de quoi se refaire une santé dans les bars à Masca !

    Un seul petit bémol : l'abondance de papiers toilette tout au long du chemin. C'est bien dommage, cette pollution visuelle et odorante. Je ne suis habituellement pas trop favorable aux péages et à la réglementation à outrance de la pratique de la rando, mais dans des lieux aussi beaux et fragiles que ce barranco, il serait bon soit de rapeller quelques règles de civilité élémentaires (ramasser ses papiers, mêmes ceux là) ou alors limiter la fréquentation et faire payer aux touristes l'entretien du site...

    RépondreSupprimer
  39. Merci beaucoup pour ce chouette témoignage (si je ne retiens pas le côté papier hygiénique que je n'avais pas vu à l'époque où j'ai fait la rando ... sad sad sad).

    RépondreSupprimer
  40. patmul "AstroVadrouille"23 août, 2012 23:40

    Merci pour ce lien et vos commentaires laissés sur "Astrovadrouille".
    Effectivement la similitude est évidente entre nos deux articles mais vraiment aller à Tenerife sans faire le Baranco de Masca aurait été une grave erreur. nous en gardons un "chaud" souvenir

    RépondreSupprimer
  41. Grâce à votre blog nous avons mis Masca à notre programme.
    Nous avions loué une voiture pour notre séjour, si bien que l'organisation de la rando fût d'une grande simplicité :
    arrivée à los Gigantes, parking sur le port et là dans la première boutique sur la gauche on peut réserver une place de bateau pour le retour, 10€ par persone. A coté on prend un taxi pour Masca, 23 euros à quatre.
    L'arrivée sur Masca est fabuleuse mais néanmoins inquiétante lorsqu'à chaque virage 3 ou 4 voitures ou un car, si cela est possible, est arrété avec 50 touristes prenant des photos.
    Heureusement au départ du sentier nettement moins de monde...
    Nous avons mis près de 4 heures à descendre, il est vrai qu'au 2/3 l'une d'entre nous s'est foulé la cheville. Le filet d'eau était en ce début mars un vrai ruisseau, voire un petit torrent et la progression n'était pas facile. Le paysage grandiose.
    À plusieurs endroits le sentier n'était pas évident, en plus des petits panneaux repères numérotés des marques régulières, style GR, ne seraient pas inutiles.
    Les bateaux de retour sont prévus à 15h30, 16h30 et "bateau-balai" 17 h30.
    Il était déjà 17h30 et pas de mer en vue, par contre des gens remontants nous disaient : "Courage encore 15 minutes, votre bateau vous attend". De fait le bateau nous a attendus jusqu'à 18 heures (ben oui une entorse dans le barranco c'est pas facile).
    Il n'est pas question de laisser quelqu'un dans le barranco.
    Merci pour la gentillesse de ces personnes.
    Détail, nous étions 4, âgés de 65 à 72 ans, pas spécialement sportif, donc rando accessible à tous. Ne pas oublier votre bouteille d'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ce sympatique compte rendu :D

      Supprimer
  42. Bonjour à tous; Magnifique blog.
    Je compte passer mon voyage de noce en aout prochain à puerto de la cruz, et je voudrais faire la randonnée du barranco de masca. Je vais prendre le bus 35 pour santiago del teide, puis un taxi pour masca, puis descendre le barranco et prendre un taxi boat pour los gigantes. je voulais savoir : est ce qu'il y'a des boutiques qui vendent des ticket de taxi boat dans le village de Masca? (ou a la limite a santiago del teide). Car je ne veux pas me retrouver a masca en haut du village et ne pas trouver où acheter sur place des billets de bateau avant d'entamer la descente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,
      j'y etais hier et je te confirme avoir vu à masca une boutique vendant des billets pour le bateau de retour

      Supprimer
  43. Je pars pour tenerife en janvier prochain pour la 2ème fois ; j'aimerais faire la rando de masca, ; étant sujette au vertige (ou peur du vide ! ) quelqu'un peut-il me dire si il y a des passages vertigineux sur le chemin ; merci

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.