Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

3 févr. 2007

Cuisine des Canaries

conejo vidadesolLa culture culinaire des Canaries est fortement liée à l’histoire de l’archipel.
Lorsque les colons ont débarqué au 15eme siècle ils ont rencontré des habitudes alimentaires simples et distinctes d’une île à l’autre.

L’aliment le plus apprécié était sans nul doute la viande, le cabrito (chèvre) étant très populaire chez les Guanches de Ténérife. L’aliment commun à toutes les îles était le gofio, généralement une farine de céréales, mais parfois réalisée à base de baies ou de racines (fougères par exemple).
Ce sont les colons qui introduisirent les plantations et l’élaboration de fromages.

gofio vidadesolLa cuisine canarienne a alors évolué en fonction des différentes influences des européens s’installant sur les îles (Portugais, italiens, français…), une cuisine riche et variée s’installe alors, pendant que persiste une cuisine de subsistance populaire, simple et économique.
C’est le cas du gofio qui continue de servir de base à l’alimentation, plus par nécessité que par goût, et des papas arrugadas qui sont nées sûrement à cause d’un manque d’eau douce dans certaines parties des îles.

De part la position géographique des Canaries entre l’Europe et l’Amérique, de nombreux aliments en transit y ont été introduits et cultivés, c’est le cas de la banane ou bien de la canne à sucre.

Les plats typiques et traditionnels
Viandes

  • Puchero de Garbanzas – Potage de Pois Chiche
  • Carne con papas – Ragoût de viande ou viande grillée avec pommes de terre
  • Ropa Vieja – Bœuf à la Tomate
  • Conejo al salmorejo – lapin mariné dans du vinaigre, huile d’olive et avocat
  • Cabri – il y a là autant de façon de préparer la chèvre que de cuisinier sur l’île !
  • Carne Fiesta - Morceaux de porc mariné puis frits ... excellents :)
Poissons
vieja vidadesolPoisson perroquet – Mérou – Abade – Muréne – Poulpe … et tous les poissons de l’île frais péchés. Préparé généralement a la plancha (grillé) ou bien au court-bouillon.

Accompagnement
Papas arrugadas et mojo – petites pommes de terres cuites a l’eau très salée et qui se dégustent telles qu’elles accompagnées de sauces aux poivrons, les mojos rojo ou verde.
Gofio – la farine de céréales est mélangée à de l’oignon et diluée dans un court-bouillon de viande ou de poissons.

Dessert
En revanche, je n’ai pas vraiment trouvé mon bonheur parmi les desserts.
Ici on retrouve souvent des entremets à base d’œufs, des œufs au lait et le traditionnel bienmesabe à base de miel et d’amandes.
En revanche, un petit dessert et qui vient de l'île d'El Hierro, le Quesadilla pour lequel j'ai un petit penchant. C'est un petit gâteau (... qui cale !) élaboré à base de fromage et parfumé à l'anis et au citron, miam !


Les fromages
Les fromages de production locale sont exclusivement élaborés à partir de lait de chèvre,bien que parfois on puisse le trouver mélanger aux laits de brebis ou de vache comme c’est le cas sur l’île de El Hierro.
2 de ces fromages possèdent aujourd’hui des appellations d’origine, le Palmero et le Majorero fabriqués respectivement sur les îles de Fuerteventura et La Palma.
A Tenerife, le fromage le plus consommé est sans nul doute le fromage de chèvre frais.
Les fromages ahumados (fumés) de La Palma et El Hierro sont aussi réputés.

fromages des canaries

A goûter absolument : l'Almogrote la préparation à partir de queso curado de la Gomera (fromage mélangé avec de l’ail, des piments, de la tomate et de l’huile) …

vina norte vidadesolLes vins
La culture du vin est arrivée avec les colons, aujourd’hui les productions de Tenerife, Lanzarote et la Palma sont particulièrement réputées.
Rien qu’à Ténérife, on dénombre 5 appellations d’origine :
  • Tacoronte-Acentejo (depuis 1985), production localisée sur la pointe nord-est de l’île.
  • Ycoden – Daute – Isora (depuis 1994), production sur la pointe nord ouest de l’île, ce sont des vins rouges, blancs ou rosés issus des vignes les plus hautes d’Europe (1.400 mètres d’altitude).
  • Valles de Guïmar et de La Orotava (1995), productions sur les flancs nord ainsi que sud-est de l’île, surtout renommées pour leurs vins blancs.
  • Abona (1998), surtout reconnue pour ses vins blancs doux (Flor de Chasna, Cumbres de Abona…)

Buen aprovecho !


En savoir plus :
Punto Info de Tenerife
Bienvenue à Grande Canarie
Saveurs du Monde
Route du vin domaine Tacoronte-Acenjato, en espagnol et anglais
Actualité des vins Canariens sur Tenerife-Infos
Les petits restaurants de Didier

Littérature :
L'authentique cuisine espagnole de Margit Proebst qui nous parle des grands classiques espagnols par région, ce qui inclue bien évidemment les Canaries.

Boutique en ligne :
TuCanarias.com permet de se procurer les produits canariens en ligne (gofio, rhum, aloe vera et bien d'autres). Je n'ai évidement jamais commandé, si un d'entre vous a un petit retour à me faire sur la qualité du service et des produits, c'est avec plaisir :)

Dernière mise à jour : 18 juin 2007 (Livre cuisine) - 23 janv 2008 (lien gofio) - 13 mars 2009 (fromages du marché Nuestra Señora de Africa) - 25 mars 2009 (lien vers TuCanarias) - 18 août 2009 (actualité des vins) - 2011 (les petits restaurants de Didier)

36 commentaires:

  1. L'appélation d'origine Ycoden-Daute-Isora, sûre qu'elle vient de la pointe nord est de l'ile? Isora je vois plutôt ça du coté ouest...
    Préparation de la Gomera à base de fromage: Almagrote
    Dessert typique de Teneriffe: quesillo, le flan avec du lait concentré et pour el Hierro la quesillada, tu l'as goutée un matin dans le ferry de Grande Canarie...
    La carne fiesta, ce n'est pas typique?
    Et puis pour la photo du lapin, moi je préférai l'autre, celle où on lui voit les oreilles, les quatres.

    RépondreSupprimer
  2. Et pan sur les doigts ! Merci LA Brune pour ces supers conseils ...
    L'almagrote, j'ai eu du mal a me relire, le vin je vais checker, quand au quesillo ... je suis en train de m'autoflageler, je voulais en parler, d'autant plus que depuis le ferry j'ai trouvé une mine à côté de chez moi !!!
    Bon, bref, je crois que je devrais me cantonner à parler des cétacés, je suis plus précise :)
    Merci pour la contribution.

    RépondreSupprimer
  3. Et le Frangollo alors quoi, Sol, c'est pas un dessert des Iles Fortunées ça?! ;0)
    J'en fais tous les matins à mes locataires, sauf que j'avoue avoir plus que largement traficoté la recette afin que lesdits locataires ne prennent pas 10kg pendant leur séjour :
    Verser le frangollo (sorte de grossière farine de maïs qui s'achète que dalle les 500g chez Mercadona)dans du lait (de chèvre dans mon cas, afin qu'il y ait moins de lactose, oui, je bichonne même leur santé...) faire bouillir avec :
    - soit de la cannelle et de la peau d'orange,
    - soit du gingembre et de la peau de citron,
    ..une fois cuit sortir du feu, ajouter 2 jaunes d'oeufs, moi je mets du miel au lieu du sucre, et j'ai éliminé de la recette originale la boite de lait condensé berk berk berk...(Parfois je mets des raisins sec, parfois des noix grillées) Verser le tout dans des petits pots ou ramequins, laisser refroidir. Au petit déj c'est top bon et nutritif si on part ascensionner la Montaña de Guajara...S'abstenir si journée passée scotchée sur la chaise du bureau!

    RépondreSupprimer
  4. Houlà ... je savais que c'était peau de banane (canarienne bien sûr) ce sujet, heureusement que les copines sont là :)
    Bon, je crois que je vais faire un blog spécial cuisine .. z'en pensez quoi ?
    Promis, je rectifie mon article en fonction de vos remarques constructives dans la semaine !!!

    Sinon .. ben je suis preneuse d'un petit Frangollo chez France ... et pour ceux que ca dit de devenir locataire de la dame ... une seule adresse tenerifautrement@yahoo.es

    RépondreSupprimer
  5. Aaaargh!!!! Privée de Frangollo : La Dame c'est wanadoo.es!
    Celà dit la Dame n'est pas rancunière, et accepte de fort bon coeur que l'on vienne goûter sa version trés perso de cette spécialité locale.Au cas oú l'expérience soit un fiasco, il y a aura toujours un bon vieux gateau de yahourt des familles pour compenser!
    A vos fournaux lecteures zé lectrices!

    RépondreSupprimer
  6. Amande, anis... miam! tu ne nous sortirais pas des recettes (en français, je ne pipe pas un mot d'espagnol)...

    RépondreSupprimer
  7. > France : toutes mes confuses !!!
    Alors, je répete ... pour avoir le plaisir de déguster un super frangolio depuis le petit balcon de la chambre d'hôte de France (avec vu sur l'océan, la Gomera en arrière plan ... excusez du peu) ... une adresse unique tenerifautrement@wanadoo.es !!!

    > Do : en voilà une petite suggestion qu'elle est bonne, je vais peut être bien étoffer cette partie culinaire au fur et à mesure de mes essais et découvertes.

    RépondreSupprimer
  8. Miam ! Le quesadilla fait envie, ce doit être très parfumé. J'ignorais que la cuisine des Canaries pouvait être si particulière, bêtement j'imaginais une forte influence espagnole, rien de plus. Mais en fait elle paraît originale.

    A quand les récits sur la Mer Rouge ?... ;-)

    RépondreSupprimer
  9. > Marie-Ange : tiens, ça fait d'ailleurs un bout de temps que je n'en ai pas mangé ! Faudra que je retourne chez mon fournisseur officiel.
    Sinon, peut être qu'un de tes futurs voyages t'emmenera sur ces petites îles de l'Atlantique et que tu pourras savourer quelques uns de ces plats typiques :)
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  10. merci sol d'être pasée sur mon blog!! j'y suis allée 2 fois là bas!! j'aime vraiment bien!! je suis allée à las américas, et j'ai fais tout le tour de l'île!! je suis aussi allée à puerto de la cruse!! j'ai vraiment aimé ces vacances!! biiiiiises micky

    RépondreSupprimer
  11. > Mickymath
    Merci d'être revenue virtuellement à Ténérife via mon blog, tu y es la bienvenue

    RépondreSupprimer
  12. Alors moi (môaaaaa) en plus du mojo rouge et du mojo vert, j'ai tenté ce week end le mojo à l'orange et au poivre vert, au sujet duquel la petite Bible du Mojo nous commente qu'il serait originaire de Gran Canaria, l'île voisine : sur Tenerife on a les idées larges alors je me suis lancée, avec les inévitables "papitas", même que pour l'occasion je suis allée jusqu'à acheter de la vraie : la fameuse noire, à savoir, la "papa negra". Et bien moi je vous le dis les amis, ce fut fort bon, à la fois frais et relevé, encore un coup d'essai et c'est parti pour épater la galerie :0)

    RépondreSupprimer
  13. > France ... argh, je vois ton message juste maintenant ... donc trop tard pour croquer une papas a deux !!!
    C'est quoi donc ce mojo a l'orange ? Tu l'as fait toi même ? Faudra un jour que je me degotte une recette pour me lancer dans l'aventure mojoesque :)

    RépondreSupprimer
  14. France (Tenerife)19 juillet, 2007 16:32

    "Voui", c'est moi qui l'ai fait!!..

    Depuis j'ai même tenté le Mojo Picón, entièrement maison (pas avec la prépa "do it yourself" de chez Mercadona... Rien contre au demeurant, sauf que l'ail déshydraté ça te remplace le Flytox pour 3 nuits de rêve sans moustiques!) et bien top de chez top qu'il était, mon mojo picón!

    De plus : en ce moment il y a chez votre fruitier favori des "pimientas palmeras" toutes fraîches, ingrédient savoureux s'il en est du Mojo : elles piquent juste ce qu'il faut et parfument délicieusement les plats quels qu'ils soient.

    Puisque nous voilà dans l'actu gastronomique, rappellons que c'est la saison des "Bonitos", ces jolis petits thons à 2,50€ le kilo, toujours chez Mercadona (je précise n'avoir aucun lien financier que la morale réprouve avec Mercadona!), il faudrait être folle pour ne pas en acheter un et se le partager avec les copains (au risque d'ingurgiter du thon pendant 4 jours, ce qui m'est arrivé la dernière fois, mais 4 jours de thon pour 4,50€, hein, on va pas faire sa mauvaise tête!)

    Une fois muni de votre bestiau, je vous le conseille en ceviche (oú l'on retrouve la pimienta palmera...) ou encore, macéré dans l'huile avec un pincée... d'imagination (ail, coriandre fraiche ou/et en grain, huile de soja, huile d'olive...)et juste un petit coup de recto-verso dans la poële bien chaude, car si recto-verso prolongé, telle Cendrillon et sa citrouille, votre tranche de thon se transforme en semelle. Pouark.

    Dans la même série, nos étals fleurissent ces jours ci de superbes sardines énormes et charnues à souhait à des prix renversants, le même sort peut leur être réservé qu'aux Bonitos, je vous conseille le ceviche, si rafraîchissant en été.

    Culinairement et Tenerifement vôtre,
    France

    RépondreSupprimer
  15. Après avoir dégusté quelques vins de l'île, mon choix se tourne vers l'appellation Tacoronte Acentejo, qui correspondent plus à mon goût.

    J'ai visité la bodega Viña Norte, qui est plus une coopérative qu'une bodega, et ce fut très instructif. La personne qui m'a fait faire la visite avait envie de me faire découvrir la viticulture des Canaries, et de Tenerife en particulier. Venant moi même de Bordeaux, nous avons eu de bons échanges durant plus d'une heure et demie suivis d'une dégustation. Vraiment très sympa.

    Par contre, j'ai été un peu déçue par la Casa del Vino, à El Sauzal. Je pense que ça vient du fait que je suis dans le monde du vin, et que la vinification, je connais. Par contre, c'est très bien fait!

    RépondreSupprimer
  16. > France : waouh, bravo et merci pour ce partage, alors si je resume ton message : IL FAUT ALLER A MERCADONA ???

    Quoi j'ai rien compris, mon cerveau doit fondre avec la chaleur !

    En tout cas blague a part, les papilles sont toutes emoustillées a la lecture de tes mots et en plus ... moi j'ai la chance de connaitre tes talents culinaires !!!

    > Asir : merci BEAUCOUP pour ce compte rendu, j'avour que perso mes talents d'oenologue sont vraiment tres réduits et ton message est vraiment tres riche et precieux en informations.

    RépondreSupprimer
  17. une gentille lectrice02 février, 2008 10:53

    De retour de Tenerife, je n'oublie pas de mentionner les "p'tits resto" de villages ou le personnel mème restreint est empressé de vous servir et de bien vous régaler. Mème si la langue nous sépare. Un régal pour le palais tous ces plats .
    Nous avons boudé la demie pension de l'hotel bien des fois pour des coups de coeur et pourtant elle était tout à fait convenable.

    Et puis vue mer partout ...

    RépondreSupprimer
  18. France (Ténérife)18 mai, 2008 02:57

    Mais que vois-je...? Nous n'avons jamais évoqué le poulet à l'ail (Pollo al ajillo) dans cette savoureuse rubrique culinaire!

    Donc si vous souhaitez révolutionner votre concept du poulet à l'ail tout en vous délectant d'une splendide vue sur les reliefs qui entourent Adeje, une adresse une seule : Le Restaurant Otello, juste à l'entrée du Barranco del Infierno que vous apercevrez depuis la trés chouette terrasse, tout en croquant vos cuisses et pilons marinés puis grillés (les portions sont énormes) un vrai régal!

    Papas arrugadas et mojo en accompagnement, celà va de soit.

    Ouf, l'oubli est réparé

    RépondreSupprimer
  19. > La gentille lectrice, merci pour ces mots qui font rêver et à France... ben vi, le poulet a l'ail !!!!!!! Allez, le prochain que je déguste je le prends en photo et le partage ici

    RépondreSupprimer
  20. France (Tenerife)17 juin, 2008 16:05

    Cette semaine j'ai testé pour vous le bon vieux gateau de yahourt des familles ... au Gofio : deux pots de farine de blé + un de gofio pour les plus timorés, deux de gofio + un de blé pour les aventuriers.

    Enfin, pour être tout à fait dans le vrai je l'ai testé sur mon dernier locataire en date, et bien je peux vous dire que le matin au petit déjeuner ça vous leste son homme, lequel peut partir tranquille à l'assaut des sommets sans craindre d'avoir les crocs dans les vingt minutes.

    Le Gofio, meilleur ami de l'homme?
    Culinairement vôtre.
    :0)

    RépondreSupprimer
  21. > France, merci pour ce bon plan... je vais donc m'y mettre, le 4/4 au gofio, les crêpes au gofio etc etc etc
    les déclinaisons n'auront pour limite que notre imagination

    RépondreSupprimer
  22. salut,on trouve pas de farine de gofio par chez moi OU LA TROUVER SVP MERCI

    RépondreSupprimer
  23. Oh là, je m'inquiète, tous ces ingrédients : Mjo, Bojo, Quesadillas.

    Est-ce que je pourrai avoir une liste de courses avec les reccetes.

    Prévoire 4 personnes pendant une semaine.

    Non je plaisante mais est-ce qu'on peu trouver des choses simples et que nous "continetaux" savons cuisiner.

    Pour les courses, vaut-il mieux les marchés ou les centre commerciaux ?

    Sachant que nous serons à Playa de la Americas, j'ai vu qu'il y avait des marchés autour de nous, mais y trouve t'on des produits frais et les tarifs sont ils raisonnables ?

    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  24. @ anonyme... le gofio se trouve dans tout bon supermarche et petite épicerie canarienne qui se respecte :)

    @ Maherval... sur les marchés de Las Americas tu ne trouveras rien aue des cadeaux souvenirs de plus ou moins bon gout... mais rien qui ne flattera le palais.
    Pour les courses alimentaires, privilegier MERCADONA (du cote d'El Camison a los Cristianos, ou bien dans le centre commercial Gran Sur), pour les fruits et legumes frais les marches de l'agriculteur de El Medano par exemple.
    Bonnes courses

    RépondreSupprimer
  25. Un peu déçu par la nourriture, pas trop eu l'occasion de goûter à tout (à l'hôtel, ce qui était typiquement local était du décongelé, et à côté de l'hôtel c'était tout sauf local), on a trouvé qu'un resto "El Gomero" vers notre hôtel où c'était de la bouf locale, c'était bon mais c'était hyper bruyant. Je trouve dommage qu'il n'assaisonnent pas assez la nourriture, ils misent beaucoup sur le rojo, c'est tout, c'est dommage.

    RépondreSupprimer
  26. Notre amie canarienne nous avait déjà mis en appêtit sur son blog, je vois que vous continuer.

    RépondreSupprimer
  27. France (Tenerife)20 février, 2009 23:01

    A L'ATTENTION DE SANDRA:

    La prochaine fois que vous venez nous voir, n'allez pas à l'hôtel. Choisissez une autre façon de vous loger et laissez vous guider par ceux qui connaissent les bons coins... Il y a de fortes chances que vous repartiez avec un avis beaucoup plus positif sur la cuisine canarienne, comme de nombreux voyageurs l'ont fait avant vous et le feront aprés vous.

    La sauce ne s'appelle pas le "rojo" mais le "mojo", et peut effectivement être rouge ou verte. Dans un coin à touriste, il est même probable que vous en ayiez gouté un en semi conserve au lieu d'un mojo-maison.

    Pas de sauce ? Le "conejo salmojero" est mariné au moins 24h dans une... marinade au goût trés relevé, la carne de fiesta en a fait de même et on se pourlèche les doigts lorsqu'ensuite on la mijote sur le grill, un puchero bien fait c'est un bouquet de saveurs qui réjouit les papilles,et puis a-t-on vraiement besoin de sauce sur les "chopitos fritos" panés?

    Peut on géneraliser tant que l'on ne s'est pas plongé au coeur de la vie locale ? Moi qui suis marseillaise, je peux vous assurer que j'ai mangé la bouillabaisse la plus odieuse de ma vie sur le Vieux Port, là oú converge tout le tourisme en quête de saveurs locales, ce n'est bien évidemment pas là qu'il faut aller la déguster sous peine de revenir avec des "bof, la bouillabaisse, c'est un peu de flotte avec trois morceaux de poissons qui se courent aprés."

    RépondreSupprimer
  28. J'en profite pour signaler un petit resto dans le port de Los Abrigos: El Ancla de Pepe. La paëlla est divine, les sauces accompagnant le pain délicieuses et le poisson très frais. Sans oublier un détail important: la serveuse est adorable (elle nous a même fait la bise lors de notre départ!). D'ailleurs, nous avons trouvé une vraie gentillesse chez les habitants de Tenerife.

    RépondreSupprimer
  29. VALERIE, merci pour cette adresse, effectivement LOS ABRIGOS est un bon petit repère pour déguster du poisson frais !

    RépondreSupprimer
  30. Quelques bonnes adresses d'un amateur de bonne chère. Deux coups de coeur pour commencer.
    El Rincon de Antonio à Los Gigantes, tout au bout du port côté pizzeria et bar autrichien (!?). Tapas copieux, petits prix, patron très sympathique. Nous avons choisi les petits poissons frits, crevettes à l'ail, pan con tomato et du jambon iberico. Très frais, très bon et la bière canarienne vaut bien les pils belges.
    Grands amateurs de vin, nous n'avons pas résisté en visitant La Laguna à déjeuner à La Cava de Aguerre tout proche du centre historique. Bar à vin et caviste, on peut choisir sa bouteille parmi toutes celles exposées. Salchichon iberico, montaditos, empenada, albondigas, vous aurez difficile de trouver un plat à plus de 6 euros. Personnel très gentil qui ne parle qu'espagnol mais qui pousse l'amabilité jusqu'à aller chercher un ordinateur portable pour trouver des traductions.
    Nous conseillons aussi le restaurant Regulo à Puerto de la Cruz. La parillada de pescado est sublime. Trois variétés de poissons grillés, 2 grosses gambas, seiche et poulpes pour 14 euros par personne.
    Produits de la mer aussi à El Medano au Restaurante Astillero Avencio. Moules au fromage, couteaux (navajas) et encore des crevettes avec une bouteille de Flor de Chasna à 11,00 euros. Tellement bon que cela a été plutôt deux bouteilles, on n'est pas raisonnable.
    Bien mangé aussi à Los Abrigos, dans la descente vers le petit port mais nous n'avons pas retenu l'adresse. Cigales et mini poulpe frit ont fait notre bonheur.
    Je suis revenu de Tenerife en me disant que l'on y mange vraiment bien, que les prix sont très avantageux, et mon épouse qui n'est pas une viandeuse a été enchantée de la variété et de la qualité des produits de le mer.

    RépondreSupprimer
  31. Bizarre, mon commentaire date du 11 février 2011 et c'est une date de 2009 qui apparait.
    J'avais oublié: vive le mojo (rojo ou verde) mais doit y avoir de l'ail là dedans :-)

    RépondreSupprimer
  32. DIDIER, merci beaucoup pour ce retour, ca merite que j en fasse un petit article je garde cela en memoire.
    Pour la date du commentaire, la date apparait EN DESSOUS des commentaires donc le tiens est bien de fevrier !

    RépondreSupprimer
  33. Oups la boulette! 06:37, devais pas être bien réveillé. Merci Sol pour tes félicitations, merci aussi pour ton site qui m'a bien aidé à préparer le voyage.
    Je peux encore ajouter que l'on trouve aussi d'excellentes eaux gazeuses locales (Villaflor), que les vins de Tenerife sont technologiquement vraiment bien faits et que l'on peut donc les commander sans hésitation au restaurant.

    RépondreSupprimer
  34. bonjour,
    de retour de 15 jours aux Canaries je cherchais des recettes de cuisine canarienne sur le net et hop je tombe sur ce blog. je viens donc mettre mon grain de sel et quelques information. 1) impossible de trouver un livre de cuisine canarienne EN FRANÇAIS, en hollandais en espagnol, en allemand,en anglais et en russe,là il y a. j'ai par contre trouvé deux petits livres en français (pâtisseries et desserts canariens, et mojos des canaries.
    2 pour les restaus sur place j'en retiens 1 c'est a playa arena ( chez pedro ) cuisine canarienne( papas negras con mojo, crevettes a ajillo, poulet épicé à la canarienne, leche asada)tout ça c'est très bon
    3) aux Canaries il y a peu de français, les indications sont soit en espagnol, anglais allemand très rare en français.
    4) les paysages sont beaux et diversifiés
    5) visitez l'ile par vous même, louez une voiture prenez une bonne carte avant de partir et votre GPS Europe (les Canaries c'est l’Espagne)évitez les excursions toutes faites un exemple : visite du TEIDE en une matinée.
    j'ai fait cela en trois jours en arrivant de trois routes différentes et bien a chaque fois différent et toujours surprenant.
    6 j'aurais encore plein de chose à dire mais le blog serais trop plein et en plus je risque de barber.
    Le mieux c'est d'y aller là en fin de saison c'est très bien . Mais attention prenez, si vous pouvez un hôtel avec juste le petit dej car la nourriture est ....... j'ose pas dire .

    Vive pedro

    bon allez , bon voyage

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour et bonne année. De retour de Tenerife , j ai testé in restau sympa : otelo à Adeje, le poulet avl ail est divin et les desserts aussi... Pas cher et super vue panoramique. À+ Franck.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A le poulet a l 'ail d'OTELO ... un incontournable d ' adeje depuis des années !

      Supprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.