Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

9 mai 2010

Jardín acuático ou Risco bello

Le jardin aquatique RISCO BELLO est situé à Puerto de la Cruz, à coté de l'Hôtel Casino "Taoro".

C'est un jardin en terrasse avec de très nombreux bassins (d’où son nom) d'où l'on a une superbe vue panoramique sur la ville de Puerto de La Cruz.

Un peu d'histoire

Le jardin Risco Bello est bâti sur une belle histoire d'amour ... lorsqu'il y a une quarantaine d'année, un belge a eu l'idée de le créer pour sa belle.
Aujourd'hui ce sont les enfants de ce couple qui en sont propriétaires.
Il y a cinq ans ils ont souhaité l'ouvrir au public pour en partager la beauté.

Un jardin en terrasse

Le dénivelé du terrain impose un parcours en terrasses, des murets en pierre de lave s'intégrant parfaitement au paysage.

Mais attention, il comporte des escaliers et des rampes peu accessibles aux handicapés (clin d'œil à notre ami Henry).

Les bassins se déversent les uns dans les autres, on y déambule au rythme de l'eau...

Ce n'est pas un jardin botanique (les plantes ne sont pas étiquetées) mais la diversité y est très grande.... plus de 600 espèces entourent les bassins.

La flore exotique est bien disposée et entretenue. C'est une promenade très agréable au milieu d'une flore dense.
Il y a quelques tortues d'eau, des cygnes noirs et des canards.

En sortant de ce jardin on pourra voir le jardin Taoro qui est public, beaucoup moins riche sur le plan végétal mais agréable à parcourir.


UN GRAND MERCI A JPM POUR LES INFORMATIONS, LE TEXTE ET SURTOUT, LES SUPERBES PHOTOS


Pratique
 
Ce jardin est privé et payant (5€).
Il est ouvert TLJ de 9h30 à 18h00.
La découverte peut prendre d'une heure à une heure et demie. 
Un bar avec restauration légère permet de faire une pause dans cet endroit charmant.
La propriétaire parle le Français.

Liens d'intérêt : 

7 commentaires:

  1. J'ai du faire une mauvaise manip car mon commentaire n'est pas passé...

    Je voulais juste te remercier sol pour le clin d'oeil, ce jardin me semblait très beau et intéressant et tout de suite j'allais le mettre dans ma liste "chose à voir à Ténérife" qui ne cesse de s'allonger grâce à ce blog et de telles précision sont très utile ;_)!

    Amitiés,

    RépondreSupprimer
  2. (SOL... cache cet "aquatico" que je ne saurais voir... hahaha!)

    RépondreSupprimer
  3. COPINE SOL : Eso mi mi niña ...
    ;0)

    RépondreSupprimer
  4. DANS LA SERIE "VOLCANS QUE J'AIME", quelques précisions historico-géologiques sur la "Montaña de Taoro" ,laquelle a quelque chose à voir avec ce délicieux "Jardín del Risco" que nous présente JPM.

    Ouvrons la parenthèse :

    Une "Montaña", à Tenerife, est dans 99% des cas un volcan. Au risque de me répeter, les volcans de l'île se comptent par plusieurs dizaines, depuis les "vieux" multimillénaires mais toujours bien présents dans le paysage, jusqu'au petit dernier, le volcan Chinyero et son éruption de 1909.

    Fermons la parenthèse.

    Or donc, si vous passez par le Parque Taoro et restez à flâner dans ses jardins, dont celui del Risco, respirez deux fois avant de vous retourner en direction de la Vallée de la Orotava : plusieurs centaines de mètres plus haut, la Montaña de Taoro (également appellée Montaña de las Arenas, ou Montaña de la Horca) vous contemple ! Bien abîmée par la main de l'homme, certes, mais bien là.

    Une légende insulaire "guanche" complètement à côté de la plaque mais qui a la vie dure, voudrait que la grande éruption de ce volcan ait eu lieu en 1430 : chers lecteurs et lectrices de Vidadesol, il n'en est rien !

    Cette importante éruption remonte à environ 29.000 ans, allez, je vous la fait à 30.000 !

    Et qu'a-t-elle donc d'important, ton éruption antédeluvienne, demande le choeur des Lectrices et des Lecteurs ?


    Et bien lorsqu'on observe de prés une carte de Tenerife, oú que l'on zoome sur le secteur via observation satellite, on se rend compte qu'à l'origine, la délimitation de la côte nord à la hauteur de Puerto de la Cruz s'arrêtait en forme de falaises...juste là oú se trouve actuellement le Parque Taoro, d'oú la remarque de JPM : "on a une superbe vue panoramique sur Puerto de la Cruz" !

    Sauf qu'il y a 30.000 ans, à la place de Puerto de la Cruz, en contre bas de ces falaises... il n'y avait que les flots bleus de l'Atlantique : lors de son éruption 30 fois millénaires, les coulées de laves de la Montaña de Taoro ont remodelé toute la côte, et formé la "plateforme lavique" sur lequel s'érige actuellement la majeure partie de la ville de Puerto de la Cruz.

    Les extrémités de cette plateforme sont actuellement immergées mais elles formaient à l' époque une ligne de côte à l'air libre, ayant peu à peu disparu sous la montée des eaux.

    Donc amis voyageurs qui parcourez les rues et les places de Puerto de la Cruz, sachez que vous foulez une plateforme de laves qui a permi de gagner sur la mer le territoire d'une petite ville...

    Merci qui ? Merci la Montaña de Taoro !

    France (Tenerife)
    www.tenerife-autrement.com

    RépondreSupprimer
  5. Merci France pour cette précision !
    Je sais pas quand j'aurais la chance de vister puerto de la cruz mais j'y "roulerais" moins idiot ;-)!
    Cordialement,

    RépondreSupprimer
  6. A HENRY : tu y "rouleras" même carrément malin ! Et d'ailleurs il faudra songer à te repérer un circuit sans embûches à travers les rues et les place de Puerto de la Cruz...
    Saluditos desde Tenerife ;0)

    RépondreSupprimer
  7. FRANCE... merci une fois de plus pour cette jolie precision culturelle, riche d info :)
    Biz

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.