Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

3 oct. 2007

Le refuge Altavista est ouvert !!!

Depuis le temps qu’on en parle sur ce blog et ailleurs, le célèbre refuge Atavista du Teide était devenu l’Arlésienne de Tenerife !
Fermé depuis quelques années déjà, voilà plus d’un an qu’on annonçait sa réouverture imminente, et bien ça y est !
Cela s’est passé le 1er octobre, sans tambour ni trompette, mais avec le soutien et le contentement des passionnés de randonnées et de nature.

Un énorme marchand de glace !
Ce célèbre refuge dispose de ses propres aficionados depuis le 18eme siècle… à l’époque les flancs du Teide étaient connus et reconnus pour leur air sain et pur aux vertus thérapeutiques.
Tout au début il y avait un point de rencontre pour les hommes qui venaient depuis la Orotava dans la montagne chercher la glace afin de confectionner des sorbets et de pouvoir conserver les aliments.

Des amoureux des étoiles
C’est au cours de leur lune de miel, en 1856, que le scientifique britannique Charles Piazzi Smyth et son épouse découvrent l’endroit, ils tombent sous le charme.
Ils s’y installent et y restent pendant pratiquement 2 mois dans une petite cabane de fortune qu’ils construisent.
L’objectif de leur expédition étant de vérifier la thèse de Isaac Newton selon laquelle « un air pur, peut-être rencontré en haut des plus hauts sommets, au dessus des épais nuages »… ils observent donc les étoiles au télescope. Il en sort un célèbre rapport Teneriffe, an Astronomers Experiment, et Smyth devient le pionner de l’observation en altitude dans des conditions optimales.

1893 - Le premier refuge
Il faut ensuite attendre la fin du XIX siècle, pour qu’un homme décide de créer le premier refuge à proprement dit, à l’usage des scientifiques et randonneurs. L’idée germe dans la tête de George Graham-Toler, un britannique venu à Ténérife pour soigner une affection pulmonaire et qui est tombé sous le charme d’une jeune femme d’une riche famille de la Orotava. Il confie alors la construction du premier refuge proprement dit à Nicolás Álvarez qui a construit l’église anglicane de Puerto de la Cruz.
Le bâtiment est simple, c’est une cabane de pierres, avec un dortoir, une cuisine et une pièce pour les animaux. Il prend dés le départ le nom d’Altavista et ouvre ses portes en 1893.

Les muletiers au service des randonneurs !
Dés le début du XXeme siècle, les excursions pour atteindre le sommet de l’Espagne sont parfaitement organisées : il n’y a pas encore de routes, mais en réservant depuis la Orotava et Puerto de la Cruz on accédait au cratère du Teide par les chemins accompagné d’un âne et d’un guide pour 20 pesetas, un supplément de 5 pesetas permettait de passer la nuit au refuge.

Dans les années 60, avec la construction des routes et l’évolution, c’est la disparition des excursions, les voitures remplacent les ânes.

La restauration
Le refuge est alors restauré et agrandit en 1997, mais avec plus de 100.000 visiteurs par an, sa capacité et ses infrastructures atteignent bientôt leurs limites.
Ainsi en 2003, d’importantes rénovations prennent place, plus de 600.000 euros sont investis par le Cabildo de Ténérife et le refuge est fermé !

Enfin, ca y est, ce premier octobre 2007 il rouvre ses portes, flambant neuf, perché à 3.264 mètres d’altitude. Le refuge se compose de deux bâtiments, dispose d’une petite infirmerie, de sanitaires, d’une cuisine et trois dortoirs.

Maintenant … j’attends donc vos comptes-rendus et vos images … et surtout l’occasion d’aller moi-même y passer une nuit en rêvant aux étoiles !

PRATIQUE :
Pour passer une nuit (durée maximale) dans le refuge, il vous en coûtera 25€ (21 euros pour les jours de faibles affluence).
Les réservations se font via le site web : réservation refuge Alta Vista et des informations complémentaires peuvent vous être fournies par téléphone au 00 34 922 010 440

NB: l’accès au cratère du Teide est libre d’accès avant 9h00 du matin (heure d’ouverture du téléphérique), à partir de 9h00 il vous faut être muni de l’autorisation d’accès pour emprunter le sentier de Telesforo Bravo : voir l’article comme accéder au cratère.

Liens d’intérêt :

MISES A JOUR : mars 2015 : nouveau site web et actualisation des tarifs

17 commentaires:

  1. Ce serait avec grand plaisir que j'irais avec toi y faire un petit reportage photo....à organiser à mon retour?????

    RépondreSupprimer
  2. @ La brune : avec plaisir .. depuis le temps qu'on en cause de cette ascencion ... on est même plusieurs sur la liste !
    Reviens nous vite :o)

    RépondreSupprimer
  3. Juste pour info, nous sommes passés au refuge jeudi 04/10 et il était fermé (fermeture d'ailleurs annoncée en bas au parking de la montana blanca).
    Sinon nous te remercions beaucoup pour la richesse de ce blog qui nous a permis de passer une semaine géniale à Ténérife.

    RépondreSupprimer
  4. Bonne continuation et excellente semaine
    Claude

    RépondreSupprimer
  5. @ pitite .. c'est pas possible, c'est une blague ?!? Quant il est officiellement fermé certains trouvent le moyen d'y dormir ... et quand il est ouvert il reste inaccessible ?!? C'est vraiment les canaries ca :)

    @ Claude ... merci pour le clin d'oeil

    RépondreSupprimer
  6. je ne connais pas du tout, mais j'y viendrai avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  7. Pour info et avant un compte-rendu en images sur le site de l'association OXYGENE, nous avons "testé" lundi dernier (dimanche 4 Nov. 2007) le refuge "nouvelle version" et voici donc rapidement quelques infos pratiques :
    - De l'eau mais non potable (c'est écrit)
    - toilettes grand luxe
    - éclairage électrique
    - Des boissons en vente (eau, soda)
    - Vaisselle, casserole
    - 1 plaque électrique, 1 micro ondes (!!!), 1 bouilloire électrique, 1 cuisinière à bois(ne fonctionnait pas lors de notre passage)
    - côté dortoirs : chauffage, couettes, lits individuels, le grand luxe quoi
    - salle à manger un peu petite mais par chance le refuge était loin d'être plein ce jour
    - Réduction (50%) pour les membres du CAF

    ATTENTION: Réservation obligatoire, à faire suffisamment à l'avance.

    Thierry

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Carole!

    Voila une bonne nouvelle avec l'ouverture du refuge. Ainsi les randonneurs seront plus près des étoiles et pourront peut-être sentir vivre le volcan.
    J'espère que tu vas bien.
    Bonne nuit. Bises.

    RépondreSupprimer
  9. @ Thierry ... merci beaucoup pour le petit mot, cela fait trés plaisir et comme je vous l'ai dit cela a été un plaisir de vous rencontrer et de vous découvrir sous un aspect moi "virtuel".
    Je file sur ton site en esperant qu'un petit compte rendu m'y attend...
    A bientot

    @ Loup-Julien... merci pour ta constance dans les visites de mon blog :)
    Ben ca va plutot pas mal, cela pourrait evidemment aller mieux si on ne m'avait volé mon ordi il y a quasi un moi, je me sens un peu amputé moi :o)

    RépondreSupprimer
  10. bonjour,
    nous souhaitons aller aux canaries mi avril. auriez vous une idée du climat à cette époque (et de la température de l'eau). Je suppose qu'il y a des différences importantes entre le Sud et le Nord (des adresses (avec deux petites filels))
    Merci de votre aide et de votre blog
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  11. @ Nathalie, nul doute que vous trouverez votre bonheur en recherchant un climat clement a tenerife elle ne demerite pas son doux nom de l'ile du printemps eternel. As tu lu mpn article sur le climat de tenerife
    a bientot

    RépondreSupprimer
  12. On a atteint le refuge en trois petites heures depuis le parking de la Montaña Blanca. Les conditions étaient difficiles avec un vent très fort et froid. Ca plus le manque d'oxygène qui commence à se faire sentir, la fin a été assez difficile.
    Au refuge, les installations sont quasi-neuves, le mobilier, la cuisine, les lits... Ne sachant pas trop ce qu'on allait trouver au-dessus, on avait emmené sacs de couchage, pas mal d'eau, et de la bouffe très basique (froide). Finalement, il y ayait l'électricité donc un micro-ondes, une bouilloire, grille-pain, et même de l'eau chaude au robinet, produit vaisselle, aliments de base (sel, sucre...). De quoi cuisiner comme à la maison, en fait ! Sanitaires normaux et impeccables. Et de même, les draps sont fournis donc nos sacs de couchage ont été inutiles. Bref, c'est 20 euros la nuit mais pour les prestations y'a rien à redire ! Un gardien est là en permanence pour conseiller les randonneurs que nous sommes, informer de la météo, etc.

    RépondreSupprimer
  13. bonjour,

    nous desirions effectuer la grimpette jusqu'au crater avec une nuit au refuge la semaine prochaine, mais apparrement, c'est fermé pour cause météo. quelqu' un pourrait il confirmer ?
    merci

    RépondreSupprimer
  14. > BRUNO... avec un peu de retard merci pour ton retour

    > SYL... ben le telepherique est ouvert quand au refuge, rien de tel qu'un petit coup de fil pour savoir, tiens nous au courant

    A bientot

    RépondreSupprimer
  15. on a eu un peu de mal à les joindre ces derniers jours, mais c'est fait la nuit est reservé et on à meme un permis pour le lendemain :)
    merci. apparement en debut de semaine, ca semblait fermé.
    nous partons demain.

    RépondreSupprimer
  16. > SY76, ca y est vous devez être sur les pentes du Teide, ne pas hésiter à faire un clin d'oeil au retour :)
    A bientot

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    A quelle distance se trouve le parking de départ de la randonnée Montana Blanca/sommet del teide du téléphérique ? Nous souhaitons faire l'ascencion depuis le parking de Montana Blanca dormir au refuge d'Altavista, atteindre le sommet au petit matin puis redescendre par le téléphérique plutôt qu'à pied.

    est-ce que 3 à 4 heures semble un délai raisonnable pour atteindre Altavista pour des randonneurs occasionnels ?

    Merci !

    Guillaume

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.