Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

1 nov. 2008

Exporter vos allocations chomage vers la France

Si vous souhaiter revenir en France (ou Belgique) après un séjour à Tenerife, et que vous avez travaillé sur l'île, vous pouvez exporter vos cotisations ou indemnisations... à vous de choisir !

Deux solutions se présentent alors à vous :

1º) E303 : transfert des indemnisations...inscription à l'INEM
Vous vous inscrivez à l'INEM et touchez vos indemnisations chômage à Tenerife.
Attention néanmoins, il y a souvent un délai de carence côté espagnol durant lequel vous ne toucherez rien.
Aprés un délai de 4 semaines, vous pouvez alors demander le E303 pour rentrer en France.
A votre arrivée en France vous percevrez ces mêmes indemnisations (c'est à dire calculée sur la base espagnole) durant 3 mois.

Cas particulier : vous étiez arrivé à Tenerife avec trois mois d'indemnisations exportés via le E303
Si votre retour s'effectue dans un délai maximum de 3 ans augmenté de la durée de vos droits, vous pouvez toucher votre reliquat d'indemnisations en France.


2º) E301 : transfert des droits
Vous vous présentez à l'INEM et demandez les transferts de vos droits au chômage en France.
On vous fera alors remplir une demande de formulaire E301 et vous demandera une photocopie de votre dernier contrat.
Vous recevrez votre formulaire E301 à l'adresse que vous indiquerez en France.
De retour en France, vous ne pourrez toucher les indemnisations qu'après avoir travaillé au moins un jour sur le sol français.
Les indemnisations que vous verseront alors les ASSEDIC sont calculés sur les grilles françaises à partir des cotisations effectuées à Tenerife.

Liens d'intérêt :
Tableau comparatif des différents régimes d'assurance chômage européens (y compris France et Espagne)

Mises à jour : 03 mai 09 (tableau comparatif)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.